• À Hangzhou (Anhui), la pagode Lingyin

    Temple de Linyin ou monastère des âmes cachées

    En 326, le moine indien Huili remarqua que les rochers des environs ressemblaient au mont Gradhrakuta (« pic des vautours »), montagne sacrée de sa région natale. Il dit que la montagne était arrivée de là-bas par la voie des airs. La montagne prit le nom de Feilai feng (« pic venu en volant »). Un monastère fut construit. Au plus fort de sa activité, il abritait 3000 moines.  Il fut détruit et reconstruit 16 fois mais, protégé par Zhou Enlai, il ne fut pas détruit pendant la Révolution Culturelle.

    Les statues sont censées empêcher le pic de s’envoler à nouveau.

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    Salle des rois célestes :

    À l’entrée du site, dans la grotte Qinlin, se trouvent trois divinités bouddhiques. Le Bouddha du futur (Maitreya), dans sa manifestation de « moine au sac », a été sculpté sous les Qing. Derrière lui, se trouve Weituo et les 4 rois célestes se trouvent de chaque côté. On vient toucher et photographier le Bouddha du futur car il porte bonheur. Au plafond, sont sculptés des phénix et des dragons.

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    Une autre grotte renferme les statues de 500 arhats ainsi que des sculptures de Phénix et du Dieu du tonnerre. Dans 6 niches, 39 statues ont été, pour la plupart, sculptées pendant la dynastie des Song du Sud (960-1127) parmi lesquelles les célèbres statues de 18 arhats et les statues de 6 arhats assis, représentant les 6 maîtres du bouddhisme. Les 6 arhats assis attestent de la pratique du Bouddhisme Zen autour de Lingyin..

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

     Dans la caverne dédiée à Guanyin, une fissure au plafond permet à une personne se tenant debout d’observer un rayon de soleil : le « filet de ciel »( 一线天 / 一線天, yī xiàn tiān)

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    La pagode ligong  abrite la tombe du moine indien Huili. Il y a 390 statues.

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

     

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    Sur un grand rocher sont sculptées des statues qui racontent l’épopée « Périgrination vers l’ouest », notamment le moment où les monstres veulent manger la chair du moine, le singe et le cochon le protègent et ils arrivent en Inde.

    Maitreya, le Bouddha du futur :

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

     

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    pilier sutra :

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    Le temple :

    A l'entrée du temple, Guy fait ses offrandes, c'était une journée spéciale et on nous a offert des bâtonnets d'encens. Il faut se tourner dans toutes les directions en s'inclinant.

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    Salle du grand sage Ji Gong : Un grand Bouddha (20 m) se trouve dans la salle du maître Ji gong ou Daoji , né à Taizhou. Il est  tonsuré. Ji Gong est un moine légendaire bien connu des Chinois.

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

     

    Salle du Bouddha de la médecine : La statue du  grand bouddha doré, sculptée dans du bois de camphrier,  a été achevée en 1956. Elle représente le Bouddha de la médecine (Bhaisayaguru) censé tuer les désirs, il tient un bol pour mettre les médicaments dans la main gauche et une pilule dans la main droite. Il est entouré par deux boddhisatvas, Suryaprabba et Gandraprabba qui symbolisent le jour et la nuit. Le long des murs, se trouvent 12 statues des généraux Yaksa, les gardiens du zodiaque.

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

     

     

    La salle des 500 arhats date de 1994 ou 1990, en bronze, au milieu se trouvent les 4 bouddhas des 4 montagnes sacrées qui représentent la sagesse, la vertu, la miséricorde et la volonté. Dans cette salle, les photos sont interdites.

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin

    À Hangzhou (Anhui), la pagode Longyin


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Août 2016 à 22:49

    Merci pour cet intéressant billet

    Bisous bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :