• À Tortuguero

    Ce mardi 8 mars, après le repas, nous prenons place dans une pirogue découverte pour une promenade sur les canaux en direction du village de Tortuguero. La végétation est touffue :

    À Tortuguero

     

    À Tortuguero

    un amandier de montagne (?) : à vérifier !

    L'ara vert a besoin de cet arbre pour faire son nid et pour son alimentation.

    À Tortuguero

    Nous voyons des tortues noires de rivière

    À Tortuguero

     des iguanes

    À Tortuguero

    un basilic de Jésus-Christ (nommé ainsi car il marche sur l’eau) : je vous montrerai les photos plus tard

    le cacique de Montezuma, très loin, mais on aperçoit bien la queue jaune vif.

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    la grande aigrette :

    À Tortuguero

     

    et bien sûr les singes hurleurs. À cette heure-ci, les singes hurleurs sont muets mais nous les voyons en train de manger les fruits des arbres. En revanche, le matin, ils nous réveilleront bruyamment. 

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    Nous avons la chance de voir la tayra ou tolocuma, de la famille des mustélidés. Suwany nous dit qu’il est rare de voir cet animal.

    À Tortuguero

    À Tortuguero

    En arrivant au village de Tortuguero, nous voyons un vol de pélicans.

    À Tortuguero

    Dans le village, j’achète un anti-moustiques en lotion car Suwany nous a recommandé de ne pas nous servir des bombes anti-moustiques dans la forêt, néfastes pour l’environnement. Je vous ai montré les fleurs photographiées dans ce village. Il y avait aussi un rocouyer (ou achiote) aux fruits rouges et poilus (ce fruit sert de colorant alimentaire).

    À Tortuguero

    À Tortuguero

     J’essaie de photographier quelques oiseaux : les tyrans quiquivi font leur nid, un quiscale à longue queue nous donne un concert

    À Tortuguero

    les petites chauves-souris noires volent en grand nombre mais je n’arrive pas à les photographier.

    Nous reprenons le bateau pour voir encore d’autres animaux. 

    des oiseaux non identifiés :

    À Tortuguero

    À Tortuguero

     

    Le capitaine de notre pirogue, Augusto, siffle à la manière des toucans qui lui répondent. Quel concert ! Les photos ne sont pas très nettes, le toucan (sans doute toucan tocard) était loin, tout en haut de l'arbre.

     

    À Tortuguero

    À Tortuguero

     

    Pour entendre le cri du singe hurleur, cette petite vidéo trouvée sur le net :


  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Avril 2016 à 09:31

    De belles découvertes ! 

    Impressionnant le cri du singe hurleur, entendre ça la nuit, la peur assurée (sourire)

    bisous bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :