• Au musée d'Olympie

    Un petit retour en Grèce, au musée d'Olympie

    Ces frontons en marbre ornaient le temple de Zeus. Les archéologues se sont appuyés sur la description de Pausanias pour les reconstituer. Des éléments en bronze ont disparu.

    Le fronton est : au milieu se trouve Zeus qui surveille la course de chars entre Pélops et le roi Œnomaos, père d’Hippodamie. Amoureuse, celle-ci fit saboter le char de son père par l’aurige Myrtilos pour que Pélops gagne et l’épouse. Pélops noya ensuite Myrtilos. Celui-ci maudit Pélops et ses descendants, d’où la malédiction sur la dynastie des Atrides (Atrée, fils de Pélops) déjà mise à mal par les crimes de Tantale et qui le sera aussi par ceux d’Atrée (cf Mycènes).

    A droite ( ?) : Pélops , Hippodamie et le quadrige de Pélops.

    Au musée d'Olympie

    Au centre, Zeus. À gauche ( ?) : Œnomaos et Stéropé, sa femme, le quadrige d’Œnomaos et l’aurige Myrtilos, un devin (Clytios, Iamos ou Amythaon), un enfant jouant avec son orteil. À chaque extrémité du fronton, le fleuve Alphée son affluent le Kladéos.

    Au musée d'Olympie

     

    le devin :

    Au musée d'Olympie

    Le fronton ouest : Combat entre les Centaures et les Lapithes. Lors des noces de Pirithoos et d’Hippodamie, fille d’Atrax, les Centaures, ivres, voulurent enlever la mariée et les autres femmes Lapithes. Les Lapithes, aidés par Thésée, l’ami de Pirithoos, massacrèrent les Centaures.

    Au musée d'Olympie

    Au centre, Apollon, venu en aide aux Lapithes.

    Au musée d'Olympie

    Au musée d'Olympie

    À droite : Thésée, des centaures agressant les femmes Lapithes.

    Au musée d'Olympie

     

    Au musée d'Olympie

    À gauche : le centaure Eurytion agresse Hippodamie et Perithoos le tue.

    Au musée d'Olympie

    12 – figures votives en bronze et terre cuite, offertes à Zeus. 9 è et 8 è siècles av JC.

    Au musée d'Olympie

    Au musée d'Olympie

    13 – sirène

    Au musée d'Olympie

     

    14 – femelle griffon allaitant. 630-620 av JC, atelier corinthien

    Au musée d'Olympie

    15 – épisèmes en bronze de boucliers des hoplites, 6 è av JC. Gorgone entourée de 3 ailes, gorgone ailée avec pattes de lion et queue de poisson, cheval.

    Au musée d'Olympie

    Au musée d'Olympie

    Au musée d'Olympie

    16 – casques corinthiens

    Au musée d'Olympie

    17 – coq, c’est un motif souvent utilisé pour les boucliers car le coq est symbole de combat

    Au musée d'Olympie

     

    jambières :

    Au musée d'Olympie

    19 - Zeus et Ganymède. Zeus (qui s’était auparavant transformé en aigle) transporte Ganymède (le plus beau des mortels), de Troie jusqu’à l’Olympe pour en faire son amant et  l’échanson des dieux. Terre cuite, 470 av JC, atelier corinthien, style archaïque (le sourire du dieu).

    Au musée d'Olympie

     

    20 – satyre enlevant une Ménade (fragment)

    Au musée d'Olympie

    Au musée d'Olympie


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Février à 17:55

    Très instructives tes photos et tes explications.

    2
    Mercredi 22 Février à 10:04

    Tes articles sont toujours aussi intéressants. Merci.

    Bisous d'un mercredi gris

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :