• Cartago et San José

    Jusqu’en 1823, Cartago était la capitale du Costa Rica.

    La basilique Notre-Dame des Anges se trouve à l’endroit où, selon la tradition, la jeune Juana Pereira a trouvé, le 2 août 1635, dans le quartier  de « la puebla de los angeles », une statuette en pierre qui, déplacée plusieurs fois, revenait régulièrement à l’endroit où la jeune fille l’avait trouvée. Une chapelle, construite en 1681, fut remplacée par des églises de plus en plus grandes mais détruites par des tremblements de terre. En 1910, l’église fut détruite par un tremblement de terre et remplacée par la construction actuelle, de style composite, byzantin, roman, gothique... Les sols sont italiens, les vitraux allemands et les cloches françaises. En 1935, l’église fut élevée au rang de basilique mineure.  Un pèlerinage a lieu tous les 2 août et à cette occasion, la statuette qui se trouve dans le chœur est déplacée dans la cathédrale principale de Cartago.

    Cartago

    Cartago

    Cartago

    Cartago

    Cartago

     

    Le jour de notre visite, des fidèles parcouraient à genoux la nef depuis la porte jusqu’à l’autel.

    Cartago

    Devant les églises au Costa Rica, il y a une grande esplanade. Les gens s’y réunissent, pour discuter, pour jouer au foot

    Cartago

    Sur la route du retour vers San José, nous nous arrêtons plusieurs fois pour prendre en photo les tulipiers du Gabon, les érythrines, les champs de caféiers…

    le tulipier du Gabon :

    Cartago

    érythrine (photo de wikipédia) :

    Cartago

     

     

    Nous terminons la journée à San José par la visite du musée de l’Or (ICI) et un petit tour en centre ville :

    Pour changer nos euros en colones (la monnaie du pays) et dollars (monnaie souvent utilisée pour payer les visites non comprises dans le circuit ou les souvenirs dans les sites touristiques). Parfois on paie en dollars et on nous rend la monnaie en colones. Un euro vaut 580 colones environ, le taux varie chaque jour. Mais souvent pour plus de simplicité dans la conversion, on nous demande  550 colones si l’objet coûte un dollar mais si le commerçant nous doit un dollar, il nous rend 500 colones. On se fera vite à cette manœuvre de calcul mental.

     

    Pour admirer l’intérieur du Théâtre National, situé sur le côté sud de la Plaza de la Cultura. Par la suite, pour 3 $, j’ai acheté le billet de 5 colones (il n’est plus utilisé) qui représente le plafond au premier étage. L'artiste qui a représenté une plantation n'avait jamais vu de plantation de café et a commis des erreurs : l'homme tient le régime de bananes à l'envers, le cafépousse sur les hautes terres et ne peut se trouver à côté d'une plantation de bananes qui  poussent sur les basses terres, les femmes sont vêtues comme des siciliennes (l'artiste était italien)..

    Cartago

    Cartago

     

    Nous avons fait ensuite un tour en ville et nous avons posé pour la photo près de la Chola dans la rue Avonida. Cette statue en bronze (2,10 m , 500 kg), œuvre de Manuel Vargas a été érigée en 2004. Selon l’artiste, c’est un hommage aux femmes, en particulier les mères indigènes du Costa Rica. « Elles ont du caractère, de la force et de la détermination » dit-il. Sa propre mère a été une grande source de force dans sa vie. Les habitants se réunissent autour de cette statue, taper sur son derrière porte chance et j’ai même trouvé sur le net une photo de la statue habillée par les tricoteuses.

    Cartago

     

    photo du net :

    Cartago

     

    Avant de retourner au car, nous passons devant l’église de La Merced mais il est trop tard pour la visiter.

    Cartago

    Sur une place se trouve une énorme boule, la bola, ramenée de la presqu’île d’Osa. On ne sait pas comment ces boules (culture du Diquis) ont été fabriquées, ni comment elles ont été transportées.

    Cartago

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Avril 2016 à 22:48

    MERCI pour cette belle excursion

    Bisous bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :