• De Gajner à Jaisalmer.

    Mercredi 31 janvier

    Nous quittons l’hôtel Gajner Palace pour traverser le désert du Thar en direction de Jaisalmer. La présence policière est toujours importante, des gazelles détalent dans le désert, les dromadaires attendent d’être attelés aux charrettes. Il y a 4 sortes de dromadaires : nirouar (gris), maruar (noirs), Jaisalmer (marrons) et Japiur (jaunes). Ils peuvent vivre 36 ans. Les Harwaris élèvent les dromadaires (on les reconnaît car ils portent des turbans rouges et des habits blancs).

    De Gajner à Jaisalmer.

    Nous faisons un premier arrêt à Khichan, à environ 150 km de Bikaner. Au bord d’un réservoir d’eau de pluie, sont réunies des grues demoiselles (grus virgo) ou « grues de Numidie ». Il peut y avoir jusqu’à 20 000. Elles viennent de Mongolie et restent ici d’octobre à mars. Les oiseaux sont attirés par la nourriture mise à leur disposition par les villageois, heureux de la présence de ces animaux porte-bonheur. Des pieds d’arachide ont été plantés pour les nourrir (ils sont protégés par des acacias). Ce sont des échassiers. Elles ont une petite touffe de plumes blanches derrière la tête et une longue touffe noire sous le cou. Les yeux sont rouges.  Des jaïns vivent dans le village.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

     

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    Dans un buisson d’acacia, une photo représentant Ramdev Pir ou Baba Ramdev. Nous avons vu la même photo à Bikaner (marché) et à Jaisalmer (citadelle). C’est une divinité folklorique hindoue du Rajasthan mais les musulmans le vénèrent sous le nom de Ramshah Pir. Il est considéré comme l’incarnation de Vishnou. Selon la légende, son père le roi Ajmal n’avait pas de fils. Il obtint de Krishna qu’il se réincarnerait comme son fils. Un fils naquit qui montra des dons de prophétie et prouva aussi ses dons à 5 hommes saints venus de La Mecque. Un jour, le jeune Baba Ramdev voulut un cheval jouet. Un homme lui fabriqua un cheval de bois mais au lieu de bois de santal et de beau tissu, il utilisa des matériaux de peu de qualité. Baba Ramdev s’assit sur le cheval, s’envola et disparut. Les parents, fâchés, emprisonnèrent l’artisan. Baba Ramdev revint et aprdonna au fabricant de jouets. Ramdev croyait en l’égalité des êtres humains. Dans les temples, on lui offre des noix de coco, du riz et des chevaux de bois.

    De Gajner à Jaisalmer.

    Nous déjeunons à Pokaran, dans un fort du XVII ème siècle, transformé en hôtel restaurant. Cette ville compte 80 000 habitants (60% d’hindous, 30 % de musulmans et 10 %de jaïns). Dans le jardin de l’hôtel, les petits écureuils courent partout.  Ce sont des funambules palmistes (funambulus pannantii). Il a 5 raies claires sur le dos et 3 raies foncées.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    Nous arrivons à Jaisalmer. Demain, nous visiterons la citadelle.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    Mais ce soir, nous allons rendre visite à M. Sharma, qui nous explique, dans un français excellent, les trésors de son petit musée du folklore.Il n’est pas facile de prendre des photos, à cause des reflets des vitres. Il y a des lampes à huile, des râpes pour s’épiler, des boules à opium (qui se boit ou se mange pour avoir des forces), un théâtre de marionnettes,

    De Gajner à Jaisalmer.

    Ganesh :

    De Gajner à Jaisalmer.

    des tampons de bois pour impression sur tissu,

    De Gajner à Jaisalmer.

    des gorbanth (colliers en perles et coquillages pour orner le cou des chameaux),

    De Gajner à Jaisalmer.

    des broderies au point de shisha ou en perles

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

    De Gajner à Jaisalmer.

     

    De Gajner à Jaisalmer.

     

    j'ai acheté un sac pour Marie avec le point de shisha

    De Gajner à Jaisalmer.

    j'ai essayé de broder ce point :

    De Gajner à Jaisalmer.

     J’en ai profité pour acheter des tampons, des cartes postales, un porte-clés Ganesh pour Jules, ainsi qu’un livre recommandé par Shailendra : « La vache sacrée et autres histoires indiennes » de Tarun Chopran (une mine de renseignements sur l’Inde) et « Jaisalmer, la ville dorée », un livret écrit par M. Nand Kishore Sgarma, le père du propriétaire du musée.

    De Gajner à Jaisalmer.

     

    L’hôtel Gorbangh Palace est beau et vaste. Dans les couloirs, sont installés des jeux : jeux d’échecs (Vishwanath Anand est le premier joueur indien à être GMI et il a été 5 fois champion du monde). Nous avons regardé des jeunes jouer au carrom (billard indien).

    De Gajner à Jaisalmer.


  • Commentaires

    1
    Mylène
    Lundi 12 Mars à 09:00

    Merci de ces beaux reportages, je revis mon voyage de 2015 à tes côtés, à part les hôtels qui sont différents l'itinéraire et les visites sont identiques.

    2
    Lundi 12 Mars à 13:50

    je prolonge mon voyage avec tes articles, toujours bien documentés et illustrés 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :