• Islande : le Vatnajökull

    Nous quittons l'Egypte pour l'Islande. Claire, mets un gros pull ! Mais ce n'est pas vraiment nécessaire car nous avons eu beau temps ; jusqu'à 15 ° !

    Voici le récit du 4 ème jour : de Kirkjubæjarklaustur (oui, oui, vous avez bien lu ! mais on peut dire aussi Klaustur) à Hörnafjörður (ou Höfn, prononcer « Heup’n » en aspirant le H)., en passant par le Vatnajökull (« jökull » en islandais veut dire « glacier ». ). 230 km

    Premier arrêt : pour voir des orgues basaltiques : Dverghamrar, on dit que des elfes sont enfermés dedans.

    Le Vatnajökull, donc, est le plus grand glacier d’Islande, 8300 km², la superficie de la Corse. C’est le plus grand glacier européen, 1 km d’épaisseur de glace par endroits ! Il se trouve au sud-est de l’Islande et borde la mer. Entre la mer et le glacier, passe la route n° 1 (c’est la route qui fait le tour de l’Islande, c’est d’ailleurs la seule route, les autres sont des pistes intérieures fermées une bonne partie de l’année.

    Jusqu’en 1974, la route n°1 (1400 km) s’arrêtait avant le glacier, à Núpsstadur. Les gens devaient soit traverser la langue glaciaire de Skeiðarárjökull , soit passer par les sables mouvants de Skeiðarársandur (« sandur » veut dire « sable ». Le fermier-facteur Hannes Jónsson (1880-1968) a servi de guide aux voyageurs pendant un demi-siècle. La ferme est encore habitée  par Philippus, 98 ans, bon pied, bon oeil. Les corps de logis datent des 18 è et 19 è siècles. A côté, la petite église date du 17 è siècle (une ferme, une minuscule église (de bois et de pierre, recouverte de tourbe), les habitations étaient si loin de tout.). Dans l’église, un harmonium. Dehors, la vieille jeep jaune et rouge de Philippus.

    Sous le glacier se trouvent plusieurs volcans très actifs. Périodiquement, le magma fait fondre la glace et forme un lac sous-glaciaire, le Grimsvötn. Tous les 5 ans environ, le trop plein du lac s’évacue : c’est le jökulhlaup ou débâcle glaciaire. En 1996, la débâcle glaciaire a été monstrueuse (45000m3/s). Le Grimsvötn s’est rempli trop vite. Trois ponts de la route n° 1 ont été coupés pendant 15 jours, un pont métallique a été arraché.

    Les débâcles du Grimsvötn laissent des sables noirs, les « sandurs »

    Au pied du glacier s'étend un parc national, le Skaftafell. Un peu de verdure, qui fait figure de forêt par rapport aux mousses et lichens des étendues désertiques.

    Nous commençons par une promenade au bord de la langue glaciaire Skaftafellsjökull. Autrefois cette langue glaciaire et la voisine (le Svinafellsjökull) n’en faisaient qu’une : preuve de la régression des glaciers.

    Puis nous allons voir la cascade Svartifoss et ses orgues basaltiques (c’est l’eau du Vestrilækur qui la provoque).

    Je vous raconterai la suite de cette journée demain.

     

     

      

      

  • Commentaires

    9
    Samedi 26 Juillet 2008 à 15:51

    Superbe pays, vite vite il faut que j'y aille avant la fonte de tous ces glaciers ... bises, nadine

    8
    Samedi 26 Juillet 2008 à 12:15
    je crois bien que j'ai vu cette débâcle au JT tellement c'était impressionnant.Merci pour ce partage de tes vacances..
    7
    Samedi 26 Juillet 2008 à 11:39
    tu as raison, d'ailleurs Amstrong et Aldrin se sont entraînés quelques jours près du lac Askja avant d'aller sur la lune
    6
    Samedi 26 Juillet 2008 à 11:26
    Merci Monique pour la visite. Certains payasage sont lunaires !
    Biz
    Zaza
    5
    Samedi 26 Juillet 2008 à 01:19
    quelles superbes images et s'il fait 15° c'est supportable!!! ,
    il doit y avoir moins d'embouteillages pour allez à la plage hihi!!! (je compare avec la circulation vers les plages actuellement vers la  mer mediterrannée)
    amicalement vivi26
    4
    Samedi 26 Juillet 2008 à 00:47
    c'est joli et sauvage l'islande j'ai mis la reponse bon samedi bisous qing et rene
    3
    Vendredi 25 Juillet 2008 à 23:59
    Bonsoir Monique!
    Heureuse de te retrouver!
    Que de belles découvertes en perspectives!
    Sois sûre que je viendrais te lire quand je vais trouver un moment!
    Bise dany
    2
    Vendredi 25 Juillet 2008 à 23:31
    C'est très beau tout ça, mais drôlement réfrigérant !! alors comme ça tu nous promènes en Egypte par 40°, et vlan, on se retrouve dans les glaciers...brrrrhhhh...J'ai comme qui dirait un p'ti coup de froid moi...et alors pour les noms, ma langue ne suit pas hi hi..bisous
    1
    Vendredi 25 Juillet 2008 à 23:09
    Mais tu veux ma mort un seul pull à 15° mais tu rigoles je suppose, avec 15° il y a longtemps que j'ai au moins deux pulls sur le dos et encore !!! tes photos sont superbes heureusement que je peux les regarder derrière mon écran au moins j'ai moins froid !!!
    Quant à l'islandais ce n'est pas pour demain que je le parlerai couramment ! ça me semble bien compliqué cette histoire !
    Je vais continuer de suivre ton reportage jusqu'à mon départ où je devrai avoir 40° à l'ombre, enfin si il y a de l'ombre dans le désert !!! lol

    Bisous et douce nuit
    TRINITY
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :