• Jublains, le temple

    Le temple. À cet endroit, il y avait un culte gaulois et le temple a été installé à côté. Une déesse-mère de 2,15 m de haut, assimilée à Venus, y trônait.

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Du temple, il ne reste que le socle haut de 3 m. Le temple avait deux entrées : une à l’ouest pour le dépôt des offrandes :des statuettes, des ex-voto achetés par les gens, on en voit dans le musée),

    ex-voto en forme d'yeux :

    Jublains, le temple

    en forme d'oreille :

    Jublains, le temple

    l’entrée principale était à l’ouest. Le péribole d’enceinte était peint sur ses deux faces. Le temple est dit périptère (la galerie entourait la chapelle centrale sur les quatre côtés) et octostyle (8 colonnes en façade). Les parties non visibles étaient en granite et les parties visibles en calcaires et marbres. La face extérieure était constituée d’une succession de panneaux cernés par des filets de couleur et agrémentés de tableaux figurés. Des oiseaux encadraient l’entrée principale (peinture de pigeon conservée au musée). Seuls les prêtres entraient dans le temple.

     

     

     

    14 fragment de chapiteau à l’entrée du temple.

    Jublains, le temple

     

    15 – décor peint : pigeon. Deuxième moitié du I siècle, temple entrée est

    Jublains, le temple

     

    17 – déesse mère allaitant terre blanche II è siècle

    Jublains, le temple

     

    18 – Vénus terre blanche II è siècle

     

    Ces divinités indigènes sous les traits de Vénus et de déesse mère proviennent d’un même ensemble d’une soixantaine de figurines trouvées en 1865 à une cinquantaine de mètres du temple. Réserve d’un boutiquier ou dépôt votif ?

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

    Jublains, le temple

     

    20 – tête de statue en calcaire coquillier enduit et peint

    Jublains, le temple

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :