• Khor Virap

    Le monastère de Khor Virap se trouve à quelques kilomètres de la frontière turque. La frontière turque se trouve derrière les champs.

    Khor Virap

    Khor Virap

     

    Khor Virap

    On voit un mirador

    Khor Virap

    et le minaret d’une mosquée.

    Khor Virap

    La rivière Araxe se trouve au niveau de la rangée d’arbres. Et, sur l’horizon, le mont Ararat est encore caché par quelques nuages. Il se fait désirer !

    Khor Virap

    Le mont Ararat, sommet volcanique, se trouve maintenant à quelques kilomètres mais les Arméniens qui veulent y aller doivent faire le tour par la Géorgie puisque la frontière entre la Turquie et l’Arménie est fermée. Il leur faut alors louer une voiture géorgienne. En principe, ils n’ont pas le droit d’escalader le mont.

     

    À l’entrée du site, des gens vendent des lâchers de colombes contre 2000 drams (4 €). On murmure un vœu à la colombe et on la lâche, en référence à la colombe de Noé. Le mythe dit que l’Arche s’est échouée au sommet du Mont Ararat.

     

    En arménien Khor Virap signifie « cachot profond », en raison du cachot où fut enfermé Grégoire.

     

    Le monastère date de la deuxième moitié du 3 ème siècle. Il est entouré de fortifications.

    Khor Virap

    Khor Virap

    Khor Virap

    Khor Virap

     

    Ce monastère est célèbre pour l’histoire de Grégoire l'illuminateur. Arminée nous raconte son histoire. En 252, Anak le Parthe fit assassiner le roi Khosrov II d’Arménie. En retour, il fut assassiné avec sa famille par les nobles arméniens. Seul, son fils Grégoire, fut sauvé et emmené en Cappadoce par sa nourrice. Grégoire devint chrétien et entra au service de Tiridates III, le fils de Khosrov II. Le roi était paîen et Grégoire ne voulut pas adorer Anahit, la déesse du panthéon arménien. Le roi apprit aussi qu’il était le fils de l’assassin de son père. Il le fit jeter à Khor Virap dans une fosse de 6 m sur 4 m, pleine de serpents venimeux. Une vieille femme lui donna à manger et à boire pendant 13 ans. La légende dit que Tiridate devint amoureux de la belle Hripsimée. Devant son refus, il la fit lapider en compagnie des 40 vierges (histoire racontée lors de la visite de l’église Saint Hripsimée le dimanche 23 juin). On dit que, devenu fou, il se transforma en sanglier. Sa sœur Khosrovidukht rêva que, seul Grégoire pourrait le délivrer du maléfice. Tiridate reprit sa forme humaine et se convertit et fit en 301, du christianisme la religion d’État. Grégoire mourut en 331 et une chapelle fut construite au dessus de la fosse au VII è siècle.

    Khor Virap

    Khor Virap

    Khor Virap

     

    Mais l’église actuelle date du XVII ème siècle. On peut visiter la fosse de Grégoire, nous ne l’avons pas fait car il y avait trop de monde. Et heureusement, car, quand j’ai vu les photos de l’escalier métallique qui conduisait à cette fosse très profonde, j’ai été effrayée !

    Khor Virap

     

    pour voir l'échelle métallique : clic

    Dans l’église, un autre escalier conduit vers une autre fosse qui servait aussi de prison.

    Khor Virap

    Les murs de la chapelle sont noirs de fumées de bougies , maintenant c’est interdit et on allume les bougies dans une petite salle. Les gens grattent le noir de fumée en faisant un vœu.

    Khor Virap

     

    Une autre église, sourp Adzvadzadzine, plus grande, date de 1661.

    Khor Virap

    Khor Virap

    Khor Virap

     

     

     

     

    On connaît davantage la silhouette du Grand Ararat (5000m) sous les neiges éternelles mais à côté il y a le Petit Ararat (3896 m) relié au grand par une table volcanique.. Le groupe de rock arménien System of a down y fait référence, ainsi que du génocide, dans la chanson « Holy Mountain ».

     

     

    Il nous faut une heure et demie pour traverser Érevan. Ce gros bouchon est dû au concert d’un chanteur arménien au stade Hrazdan. Le chanteur Harout Pamboukjian, dit « Tsakh Harout", Harout le gauche, attendait plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. Repas pris à l’hôtel.

     

     

    Khor Virap

    Khor Virap


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :