• La brioche

    Trois essais pour arriver à faire une brioche !!!

    La première fois, j'ai mal converti les cl en ml !!!!!! ce qui m'a permis d'écrire un texte pour l'atelier d'écriture. Au moins, cela a servi à quelque chose !

    La brioche ratée, recette

     

    Pour faire une brioche savoureuse,

     

    Préparer les ingrédients,

     

    Prendre son temps,

     

    Bien tout installer sur la table,

     

    Peser le sucre, la farine et la levure,

     

    Réviser ses conversions capacités,

     

    Au besoin faire un tableau de conversions,

     

    Comme au cours moyen.

     

    Car, si on vous demande 6,5 cl de lait,

     

    Il ne faut pas se tromper,

     

    6,5 cl de fait font 65 ml,

     

    Et non 650 ml.

     

    Si vous vous apercevez trop tard

     

    Que votre pâte à brioche

     

    Ressemble à une pâte à crêpes,

     

    il ne vous reste plus

     

    Qu’à sortir la crêpière

     

    Ou un joli plat à four.

     

    Épaississez un peu la pâte.

     

    Comme vous avez mis beaucoup

     

    de levure boulangère,

     

    vous êtes sereine,

     

    le clafoutis aux pommes

     

    Gonflera autant qu’une brioche.

     

    Si votre mari préfère boire son thé seul, c’est mauvais signe,

     

    signe que le clafoutis est raté.

     

    Mais s’il mange tout en une soirée,

     

    c’est bon signe, signe que le gâteau

     

    est digne d’une tarte Tatin.

     

    Vous avez créé une nouvelle recette.

     

     

    Moralité :

     

    Pour bien cuisiner,

     

    il vaut mieux est bon en arithmétique

     

    ou être plus attentif à la lecture de la recette.

    La deuxième fois, j'ai bien respecté les proportions mais j'ai délayé la levure dans du lait trop chaud, ce qui a tué la levure. On a quand même mangé la brioche.

    La troisième fois, une belle réussite !

    La brioche

    La brioche

     

    la vraie recette de la brioche vendéenne (ceux qui sont allés dans les manifs avec moi, se souviennent peut-être qu'on en achetait...)

    Pétrir au robot 225 g de farine, 1 oeuf, du sel. Ajouter 12 g de levure délayée dans 6,5 cl de  lait tiède (ça fait 65 ml et non 650 ml !) (puissance 600, 20 s). Ajouter 55 g de beurre, 50 g de sucre, 1 c café de rhum, 1 c c d'eau de fleur d'oranger et 1 c s de crème épaisse (je n'avais que de la crème fluide). Laisser lever sous un linge pendant 3 h. Battre pour dégazer , faire une tresse avec trois pâtons, dorer avec un oeuf. 25 min environ à 180°.

     

    Autres essais culinaires (réussis, on s'est régalés !)

    Poulet basquaise au chorizo et Tiramisu (pas de blancs d'oeufs mais jaunes, crème fraîche, mascarpone). Deux recettes de Cyril Lignac, . C'est Marie qui m'a conseillé de les faire.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Mai à 12:49

    Que voilà de belles créations tous azimuts dues au hasard, à l'inattention, à la vie tout simplement.

    Des crêpes avec de la levure ce sont les crêpes russes, les blinis....

    Bonne semaine à vous 2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :