• La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    La chapelle funéraire Sainte-Catherine de Jouhet remplace probablement une chapelle plus ancienne (deux pierres tombales dont l’une date du XIII è siècle.

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    Elle a été fondée en 1476 par Pierre de Boschage, curé de Jouhet. Elle était dédiée aux cérémonies funéraires.

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    Les peintures avaient été réalisées sur support sec, technique de la détrempe moins durable que la téchnique « a fresco » sur enduit humide. Elles ont été restaurées en 2005 (des lacunes ont été traitées « a trateggio », par hachures.

    mur nord et mur est :

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

     

    mur sud :

     

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

     

    mur nord :

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    Le mur nord, mur de l’obscurité, évoque le mal et la mort. Au registre inférieur, on trouve, de gauche à droite Saint Antoine et son cochon,

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    puis le dit des trois vifs et des trois morts. Les morts s’adressent aux vivants « Ce que vous êtes, nous l’avons été ; ce que nous sommes vous le serez ».

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    Au registre supérieur, on trouve de gauche à droite : la Création, la tentation d’Adam et Ève.

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    Le mur sud, mur de la lumière, est l’antidote du mur nord. Au registre inférieur : de gauche à droite : la Vierge de l’Annonciation (l’Ange se trouve à sa gauche, sur le mur est), la Nativité, l'annonce aux bergers et l'adoration des mages :

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

     

    la Vierge de l'annonciation, la nativité, l'annonce aux bergers :

     

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

     

    l'adoration des mages. Le curé Pierre du Boschage s’est fait représenter, accompagné de Sainte Catherine qui porte la roue dentée de son supplice. Le laïque à genoux serait Pierre de Moussy, collaborateur du curé.

     

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

     Au registre supérieur, on voit le jugement dernier.

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    Le mur est assure la transition entre le mur sud et le mur nord. Le Christ en majesté occupe le faîte de la voûte. Il est entouré par les symboles des Évangélistes.

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    Au-dessus, la scène est peu lisible : l’Enfer (avec un diable) ou le Purgatoire.

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    De chaque côté des fenêtres : à gauche : Saint Nicolas bénissant deux enfants qui sortent du saloir ;

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    à droite l’ange de l’Annonciation (la Vierge se trouve à côté, sur le mur sud).

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

     

    une pierre tombale plus récente :

    La chapelle funéraire de Jouhet (Vienne)

    À lire : « la vallée des fresques » de Saint-Savin à Montmorillon (collection des trésors poitevins ».

    Pour visiter l’église, il faut ‘adresser au restaurant « le Val de Gartempe » qui nous confie la clé.

     

    En été, il y a des visites guidées.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Juillet à 20:03

    Elle est plus belle à l'intérieur qu'à l'extérieur, une simple bâtisse

    Bisous bisous

    2
    Vendredi 28 Juillet à 07:40

    De bien beaux témoignages de foi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :