• Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Jardin du mandarin Yu (ou jardin de l’hésitation, yuyuan = paix et confort):

    Il est plus raffiné que les jardins de Suzhou. Il a été construit par le mandarin Pan Yuduan, gouverneur du Sichuan, pour son père (sous les Ming – 1559). Il fait 2 hectares.

    Certaines photos ont été prises lors de notre premier voyage, en 2006.

    On ne trouve pas de figures géométriques, tout est rond et représente le ciel.

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

     

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

     

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Les fenêtres sont sculptées.

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le ruisseau serpente à travers les différents jardins. Des ponts en zig-zag (toujours contre les mauvais esprits) l’enjambent.

    Il y a une vingtaine de pavillons aux noms poétiques : des trois épis de maïs, pour admirer la rocaille, de la magnificence du jade, des 10 000 fleurs, pavillon de la sérénité, la tour d’observation des vagues, du regard silencieux.

    Une porte en forme de vase donne sur un jardin où l’on voit des bonsaïs et rochers. Cet ensemble fait donc comme un tableau vivant. On ne voit pas tout d’un coup, chaque fenêtre ou chaque porte est conçue pour encadrer un « tableau vivant ».

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Peu de fleurs dans ce jardin, comme dans tous les jardins chinois. Beaucoup d’arbustes, des buis, des robiniers, des grenadiers Des bassins poissonneux, des rocailles yin et yang. Des couleurs modestes : briques rouges, toit noir, feuilles vertes, eau grise ou bleu pâle. 

    Dans ce jardin, se trouvent de nombreux arbres dont des camphriers (on extrait le camphre de la racine et des graines), des grenadiers, des bonzaïs, des magnolias, des ginkgos.

    Etang avec des carpes koï : poisson se dit yú et est homonyme de jade (yù) et de abondance (yú)

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

    Le jardin du mandarin Yu à Shanghaï

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Octobre 2016 à 23:41
    Quel dépaysement, tout est beau. Bon dimanche bisous bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :