• Vous souvenez-vous de Bip bip et Coyote, ce cartoon apparu en France dans les années 70 et diffusé depuis sur différentes chaînes ?

    J'ai repensé à cet oiseau malin quand il a fallu illustrer le mot "rocket", fusée, flèche pour le défi Inktober.

    En réalité, le vrai oiseau, le grand géocoucou, court moins vite qu'une fusée, mais quand même à 30 km/h. C'est un redoutable chasseur de crotales qu'il assomme en les frappant sur une pierre.

    Mon dessin :

    Bip-bip et Coyote. Le géocoucou

    Quelques vidéos du dessin animé :

    le vrai géocoucou en train de courir et chasser :

    il s'attaque au crotale

    mais on ne gagne pas à tous les coups :

    <iframe width="560" heig


    1 commentaire
  • Merci à Gersende pour l'envoi d'un sachet de graines. Reste à récupérer des graines pour l'an prochain !

    La balsamine, grianes données par Gersende

     


    2 commentaires
  • Elle est à un des derniers stades de la larve. Il y a cinq stades de larves plus les œufs et l'adulte.

    Quand elle sera aduulte, elle sera verte avec des taches blanches à la base du scutellum.

    Jolie mais extrêmement dévoreuse.

    Elle mesure environ 1 cm.

    La punaise verte ou punaise ponctuée (nazara viridula)

    La punaise verte ou punaise ponctuée (nazara viridula)


    2 commentaires
  • Ils aiment les ombellifères, comme l'aneth, la carotte sauvage, le fenouil... Ce sont des punaises.

    Je ne sais pas si cet insecte est le graphosome rayé (lineatum) ou son cousin très proche, le graphosome arlequin ou d'Italie. Le graphosome rayé a les pattes rouges et le graphosome d'Italie a les pattes noires.

    Il a le ventre ponctué de taches noires. Il a le scutellum très grand.

    Sa coloration vive indique aux oiseaux qu'il est toxique.

    Le voyez-vous sur cette fleur d'aneth ?

    Le graphosome rayé

    Le graphosome rayé

    Le graphosome rayé


    2 commentaires
  • Stage de dessin au château de Chamerolles. Je vous parlerai plus tard de cette activité passionnante.

    Le jardin était encore beau en cette journée ensoleillée. L'activité dessin était si intense que je n'ai pas pensé à photographier à tout-va ! Étonnant !

    je vous donne le nom des fleurs sous toutes réserves !

    Au bord de la pièce d'eau "miroir", les fleurs étaient fanées. Je les avais prises en photo l'an dernier :

    Plantnet me donne "eupatoire à feuilles de chanvre

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    pour info, la reine des prés fausse spirée lilipendula ulmaria, c'est ça :

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    agastache :

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    akébie à cinq feuilles, dans la cour sous les arcades. À vérifier car il n'y avait ni fleurs ni fruits. Davantage d'explications : clic ICI

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    cornouiller :

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    figues, pas encore mûres :

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

     

    nèfles, fruits de peu de valeur. On les consomme blets, après le gel.

    « Les artistes, c'est comme les nèfles, on les consomme quand ils sont pourris. »

    — Julos Beaucarne.

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    En Chine, dans le Yunnan, nous en avons mangé, elles sont très différentes :

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    morelle lycianthes rantonnztii :

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    queue de renard amaranthus crentus :

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles

    tabac ailé ?

    Quelques fleurs. Château de Chamerolles


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique