• lectures de novembre

    Tout d'abord, un livre qui se lit très vite :

    Mamie Luger" de Benoît Philippon.

    Berthe a 102 ans et elle est en garde à vue pour avoir blessé son voisin et permis à deux meurtriers de s'échapper. Elle raconte sa vie à l'inspecteur : elle a sept meurtres à son actif dont quatre de ses maris.

    Un livre très drôle, tendre aussi.

    lectures de novembre

    Pour le challenge Recyclivre2021, il me fallait lire une dystopie. J'avais lu "La servante écarlate " et "Les testame,nts" l'an dernier", La planète des singes, 1984, Fareinheit 451, .... autrefois. Et puis, ma belle-fille Sophie m'a conseillé la série pour ados de Malorie Blackman : Entre Chiens et loups, La couleur de la haine, Le temps d'aimer, Le retour de l'aube. Ce mois-ci, j'ai lu es trois premiers. Malorie Blackman a aussi écrit "Boys don't cry""

    Le monde est partagé entre deux peuples, les Primas, à peau noire, sont les dominants. Les Nihils, à peau blanche, ont les emplois subalternes et sont opprimés.

    Les deux races n'ont pas le droit de se mélanger et pourtant, Sephy et Callum s'aiment et ont un bébé. Callum sera pendu. La saga continue avec l'histoire de sa fille Callie Rose.

    La série a été écrite entre 2005 et 2009 (sauf le dernier, écrit en 2020) et de nombreux sujets sont abordés : les rapports entre parents et enfants, le terrorisme, le racisme, la politique et la corruption, l'immigration.

    J'ai moins aimé le deuxième tome.

    Dans le troisième, on commence par la fin (sans en donner l'issue) et les différentes époques se mélangent tout au long du livre. Les chapitres sont les réflexions de Callie, de sa mère, de l'oncle Jude, des grands-mères, des amoureux...

    lectures de novembre

    lectures de novembre

    lectures de novembre

    J'ai également relu un livre pour enfants (je l'ai fait lire à mes élèves dans le cadre du Prix Livrami en 1996 ou 97.) ; "Une petite flamme dans la nuit" de François David. Dans un camp de concentration, Moune raconte des histoires à Léa pour l'endormir. Elle lui explique comment la volonté peut s'opposer à la pire des intolérances et lui transmet un message d'espoir, une petite flamme qui permet de résister à la barbarie.

    lectures de novembre

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Décembre 2021 à 21:10

    Pas lu beaucoup;  juste un livre qui ne m'a pas plu, en plus...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :