• Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Voici maintenant le troisième immeuble consacré aux maisons de Chartres :

    A gauche, une maison de tuiles et d’ardoises (habitat qui date du 19è)

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    le gardien de l'immeuble discute avec Maxime

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    photo trouvée sur le net : Chris, le vrai gardien et son portrait 

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Des textes prouvent que la rose trémière fleurissait déjà les rues de Chartres au 12 è siècle.

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    un thé à la menthe ?

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    les habitants de cet appartement ont demandé que soit peint leur djembé (on l'aperçoit derrière la voiture)

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    vrai ? faux ? on s'y perd : les barreaux du balcon à gauche sont vrais et peints à droite

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    qui guette derrière la fenêtre ?

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    un vrai, celui-là

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    un trou de boulin, refuge du pigeon

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Marceau est né à Chartres, en 1769 et mort à Altenkirchen en 1796. Soldat à 16 ans, général à 23, mort à 27 ans. Ses cendres sont réparties en trois endroits : les Invalides, le Panthéon et sous sa statue,  place des Épars à Chartres. C’est grâce à son intervention et à celle de son beau-frère que la cathédrale échappa à la destruction (par écartèlement !) et fut transformée en temple de la Raiosn Nationale..

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les habitants tenaient à ce que soit représentée Martine, la boulangère itinérante qui venait de Champhol.

     

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    face 2 : on ne présente plus les vitraux de Chartres. C'est encore un art pratiqué par de nombreux verriers à Chartres (Lorin, Loire...)

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    les maisons à colombages et encorbellements 

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    le beauceron et la Beauceronne

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    A la ceinture : étui pour la pierre à aiguiser la faux. La Beauceronne porte la serpette et le rateau et le cruchon de vin ... La vigne était bien présente à cette époque mais elle produisait une sacrée piquette ! Je me souviens de la piquette de mon grand-père et du cidre bouché.

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    Vraies fenêtres mais toutes les portes de cette façade sont fausses.

    Charlotte et sa poupée : 

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

     

     

    Face 4 : les forgerons. Au Moyen-âge, les forgerons étaient parfois des femmes. Le fond représente la charte qui érigea le Comté  de Chartres en duché (1528- François I). 

     

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

     

    Les fresques de Bel-air : l'habitat à Chartres

    D'autres photos sur le blog de Joëlle : ICI 

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Mai 2014 à 08:02

    Magnifique!!!! je n'en revenais pas de voir ça! mais quelle belle idée et merci pour ce partage!

    Bises

    Dany

    2
    Jeudi 29 Mai 2014 à 08:35

    Je suis vraiment admirative devant une telle œuvre, quel talent !

    Merci Monique

    bisous bisous

    3
    Jeudi 29 Mai 2014 à 09:53

    Bonjour. Ton reportage est très intéressant.  C'est absolument Magnifique. Bravo aux artistes pour leurs imaginations et créations.

    Bonne fin de semaine. Bises.

    Michèle J.

    4
    Jeudi 29 Mai 2014 à 14:14
    Clau

    C'est magnifique, bon long week end bz  Clau

    5
    Jeudi 29 Mai 2014 à 19:33

    c'est vraiment du beau travail, de vrais artistes.
    une vraie belle journée, j'ai presque posé une pergola , il était temps que le soleil se pointe
    bon jeudi

    6
    Lundi 16 Juin 2014 à 18:32

    C'est vraiment magnifique ! Merci Monique pour ce beau reportage. J'adore les murs peints en trompe l'oeil...

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :