• Les ksour du sud tunisien

          Les ksour sont des villages composés de greniers à l’usage d’une ou plusieurs tribus et constitués de cellules d’engrangement nommées ghorfas. Il y en a environ 150 dans la région située entre Matmata et Tataouine. Ils ne servent plus mais celui de Ouled Soltane a servi jusqu’en 1987.

    La construction est particulière : les hommes montent d’abord les murs, remplissent la pièce de sable, ferment la porte, montent le toit tout en arrondi, font sécher, ouvrent la porte, sortent le sable. L’aération est assurée par des trous dans les murs extérieur et intérieur.

    Le ksar El Ferch  comprend  380 ghorfas sur 2 niveaux.   Sur le mur extérieur, des pierres dépassent, ce qui permet à Ali d’escalader le mur jusqu’à la porte de l’étage pour nous montrer l’ingénieux système de fermeture de la porte. Quand la pièce mobile de la serrure  qui s’imbrique dans la pièce fixe  est bien en face, elle tombe par gravité pour coincer le pêne. Pour ouvrir, il faut décoincer avec une clé. Ali a quatre clés en bois à sa disposition (morceaux de bois allongés avec simplement des petites chevilles à l’extrémité.  Ali essaie les clés les unes après les autres , évidemment c’est la dernière qui convient ! Ali sait entretenir le suspense des touristes ! celle qui convient a trois clous qui repoussent la cheville vers le haut pour libérer le pêne. Je reprends les mots d’Eva « Des mécanismes en bois ressemblant à des jeux de construction  sont destinés à fermer (à clé) chaque cellule des greniers... Je crois me souvenir que ce qui faisait office de clé et ce qui servait de serrure, étaient dissociés bien sûr, mais étaient si imposants matériellement, qu'il était impossible de les perdre... ou de les mélanger entre eux ». Comme Eva, j’ai été très impressionnée par ce système de fermeture. (et par l’agilité d’Ali !)

    CCF13102012_0000.jpg

          photo du Net

     

    le ksar El-Ferch

    ksar el ferch (2)

     

    ksar-el-ferch--3-.JPG

     

     

    ksar-el-ferch--4-.JPG

          Les pierres servent à monter à l'étage. C'est ce que fit Ali pour aller ouvrir la porte du grenier. Michel s'apprête à le suivre.

    P1180187---Copie.JPG

     

    Gattoufa

    Le lendemain, nous visitons Gattoufa : il y a 3 ksour mais on n’en visite que deux. Le premier possède 250 ghorfas et un impluvium, le deuxième, Jlidet est sur deux niveaux.  Il possède un tribunal.

    Gattoufa-deuxieme-ksar---le-tribunal-1-.JPG

     

    Gattoufa-deuxieme-ksar---le-tribunal-2-.JPG

     

    le plus beau : Ez-Ezzhara

    Nous visitons ensuite Ez-Ezzhara. Le ksar a deux cours intérieures. Le marché se tient le vendredi matin sur la première cour. Dans la deuxième cour, il y a des boutiques (les façades rouges sont celles de boucheries).  Sous les arcades, des hommes font la sieste. Ils ont délaissé le jeu fait  de cailloux (le kharbga). Cela ressemble au jeu de dames ou au jeu de go et se pratique à trois joueurs.

    Ez-Ezzhara--5-.JPG

     

    Ez-Ezzhara--4-.JPG

     

    Ez-Ezzhara--3-.JPG

     

    Ez-Ezzhara--6-.JPG

     

    Ez-Ezzhara--7-.JPG

     

    Ez-Ezzhara--9-.JPG

     

    Ez-Ezzhara--10-.JPG

     

    Ez-Ezzhara--11-.JPG

     

    Ouled Sotane

    Le dernier ksar, Ouled Soltane, comporte 400 ghorfas Le ksar comprend deux cours.. Des hommes vendent des aquarelles ,  j’en achète une représentant le ksar et une autre représentant un marabout dans la campagne. 

    Ouled-Soltane--4-.JPG

     

    Ouled-Soltane--2-.JPG


  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Octobre 2012 à 14:33

    Encore merci pour ces carnets de voyage où j'apprends toujours quelque chose.

    2
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 08:55

    Merci pour cette belle promenade sous le soleil de Tunisie... Ici, dehors, c'est le déluge... Bon dimanche!

    3
    ali
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 11:26

    bravo ! Tu as parfaitement décrit le mécanisme des clefs des greniers... Mais je ne vois pas bien comment on fait pour monter dans les cellules... une petite photo peut-être ? (rires !) 

    mes amitiés 

    ali

    4
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 11:45

    merci Ali ! heureusement que Guy avait filmé tes explications et que j'ai trouvé un dessin sur le net (parce que je n'avais pas pris de photo !) quant à la photo de l'escalade, il y en a une , oui oui ! je l'ajoute ? il me semble te l'avoir envoyée ? bonne journée ! ces ghorfas étaient vraiment superbes et la lumière si belle !

    5
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 15:02

    Ces habitations sont impressionnates

    Bisous

    Zaza

     

    6
    eva
    Lundi 15 Octobre 2012 à 12:22

    je suis très admirative décidément, parce que moi, je photographiais beaucoup, mais je n'écoutais pas toutes les explications, et je n'ai pris aucune note... Je suppose que les tiges métalliques en haut des édicifices servaient à monter les charges, comme des poulies en quelque sorte.... OUiiiiiiii ! mets donc la photo d'Ali qui grimpe dans les ghorfas !.... on ne peut comprendre que si on le voit faire...

    7
    Lundi 15 Octobre 2012 à 15:13

    eh bien, ça y est, j'ai mis la photo !!!!

    8
    eva
    Lundi 15 Octobre 2012 à 15:32

    ah c'est super !!!!! comme ça on voit bien ! Il fallait être drôlement sportif pour être agriculteur et mettre à l'abri ses récoltes ! Merciiiii Monique !

    9
    Lundi 15 Octobre 2012 à 21:46

    Trop beau ! j'ai fait un lien sur ma page facebook pour partager le plaisir des yeux.

    Bisous

    10
    Lundi 15 Octobre 2012 à 21:51

    merci ! ces villages étaient d'une beauté ! mais sans doute pas facile d'y vivre.

     

    11
    Mardi 16 Octobre 2012 à 08:12

    Encore un lieu plus que magique

    Bravo pour ces belles photos qui réchauffent de plus

    12
    ali
    Mardi 16 Octobre 2012 à 10:20

    j'ai fait un lien avec ton blog ! bonne journée Monique !

    13
    Mardi 16 Octobre 2012 à 11:38

    merci ! j'ai mis les photos de Diouret et aujourd'hui, ce sera le tour de quelques fleurs. J'ai beaucoup apprécié le fait que tu nous indiques le nom de toutes ces fleurs, de la plus spectaculaire à la plus modeste. 

    14
    Mercredi 17 Octobre 2012 à 08:23

    je n'ai pas été jusque là bas .J'aurais dit que le village était déserté en le voyant ainsi

    bizzzzzzzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :