• Livres lus en décembre

    Dernier roman de Carole Martinez "les roses fauves". Toujours une très belle écriture, de très belles pages (j'en ai recopié beaucoup) . Je suis entrée dans ce livre très vite, j'ai laissé traîner un peu le plaisir pour mieux m'imprégner des phrases. La fin m'a moins plu; notamment le personnage de l'auteur elle-même.

    Résumé trouvé dans Babelio : "Lola, la mal-aimée de son père, vit en Bretagne au-dessus du bureau de poste où elle travaille. Elle est jolie, sage et boiteuse. Elle ne désire rien et se dit comblée par son jardin. Dans son portefeuille, on ne trouve que des photos de son potager et, dans sa chambre, face au grand lit où elle s'interdit de rêver, trône une armoire de noces pleine des coeurs de ses ancêtres.
    Dans la région d'Espagne où sont nées ses aïeules, quand une femme sent la mort venir, elle brode un coussin en forme de coeur qu'elle bourre de bouts de papier sur lesquels sont écrits ses secrets... À sa mort, sa fille ainée en hérite avec l'interdiction absolue de l'ouvrir. Des coeurs de femmes battent dans la vieille armoire de Lola. Ils racontent une histoire qui a commencé en Andalousie, il y a plus d'un siècle. Lola se demande si elle est faite de cette histoire familiale qu'elle ignore, si le sang des fables coule de génération en génération, s'il l'irrigue de terreurs et de peines qui ne lui appartiennent pas, mais agitent ses profondeurs. Sommes-nous écrits par ceux qui nous ont précédés ? Il faudrait ouvrir ces coeurs pour le savoir...
    Un jour, l'un des coeurs éclate, libérant les secrets de son aïeule Inès Dolorès, ainsi qu'un plus petit coeur rempli de graines, d'où naîtront des roses au parfum envoûtant qui envahiront le jardin. Saura-t-elle se laisser porter par son désir, s'affranchir de la voix de son père qui lui a prédit un destin de solitude ?"

    Beaucoup de personnages dans ce livre qui ont des points communs : les boiteuses, celles qui meurent tragiquement, celles qui sont opprimées, celles qui ont des amours tragiques. Et tout au long du livre, ces roses, qui deviennent de plus en plus maléfiques, cruelles comme des fauves.

    J'ai quand même beaucoup aimé ce livre, même si j'ai préféré les précédents.

    Livres lus en décembre

    "Fin de service", pièce de théâtre d'Yves Garnier.

    J'aime bien relire les pièces vues au théâtre. Celle-ci, je l'ai vue en octobre, à Malesherbes. clic ICI

    Livres lus en décembre

    M le bord de l'abîme de Bernard Minier. Un thriller qui se passe à Hong-Kong dans le monde de l'informatique et de l'intelligence artificielle.

    Un monde terrifiant.

    Livres lus en décembre

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Janvier à 05:14

    J'entre doucement dans l'univers de Carole Martinez. Mais j'ai aussi offert de ses livres à Noël...

    La science-fiction on la vit au quotidien ! Alors j'évite mais je note pour ceux qui apprécie.

    Pour le théâtre par contre, j'aime en lire. Je me souviens au collège, j'avais lu d'une traite " Le mariage de Figaro" dès qu'on avait commencé à l'étudier. Je n'avais pu le lâcher.

    Bonne journée Monique; ici on attend la neige dans la semaine. Double confinement...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :