• Palerme, le marché du Capo

    Lundi 25 octobre

     Le départ de l’hôtel est prévu à 8 h 30. Il faut s’organiser pour être prêts à l’heure. Tom et Max dorment dans une chambre au même étage que nous, à l’autre bout du couloir. Ils ont mis leur réveil (sur téléphone, bien sûr) à 6 h30, nous nous sommes retrouvés au rez-de-chaussée, dans la salle du petit-déjeuner. Pour répondre aux mesures d’hygiène en matière de Covid, nous avons décidé de descendre à 7 h (premier groupe). Nous étions les premiers à commander le petit-déjeuner. Nous étions servis (jambon, saucisses, œufs, croissants, gâteaux, etc.)

     

    J’ai bien eu raison de descendre de bonne heure, n’est-ce pas Tom et Max, car les autres durent faire la queue…

     

    Bref, à 8 h 30, tout le monde était là et le car nous emmena à la porte Carini, pour une promenade à pied qui nous conduira du Marché du Capo au musée des marionnettes. « C'est un voyage éducatif, n’est-ce pas les enfants ? «  a rappelé Antonella.

     

    la porta Carini :

    le marché du Capo ou marché du Chef

    photos de Tom :

    les grenades

    les kakis

    les choux-fleurs verts ;

     

    cédrats , on les mange avec du sel

    oranges :

     

    fenouil, cuisiné avec des sardines et des pâtes

     

    Nous goûtons de la crème à la pistache (saveur douce), du pesto à manger avec des pâtes.

    Le chocolat de Modica est fabriqué à partir d’une recette aztèque (la fève de cacao est préparée basse température et le sucre ajouté ne fond que partiellement, ce qui donne au chocolat un aspect granuleux.) et parfumé , à la grenade, ananas, citron, orange,fraise, banane, menthe, cerise, noix de coco, mûre, cannelle, amandes, noisettes, rhum, pistaches, vanille, café, anis, caroube. Nous, avons aimé le chocolat au piment (Sophie, as-tu aimé ce chocolat que Max t’a rapporté, exprès pour toi ?)

    photo de Tom :

     

    Il y a aussi des fruits factices en massepain (pâte d’amande) et miel, les frutta de martonara, typiques de la fête des morts et à l’origine préparés par des religieuses du couvent fondé par la dame Martonara en 1194. La nuit du 2 novembre, les âmes des morts apportent des cadeaux aux enfants.

     

    Pour fêter les morts, on donne aussi aux enfants des poupées de sucre, pupi di zucchero ou puppacena, en forme de chevaliers , mais nous n’en avons pas vu. Une légende dit qu’à la mort d’une personne, les membres de la famille firent réaliser un buste en sucre car ils n’avaient pas d’argent pour le commander en marbre. Après les funérailles, comme ils avaient faim, ils mangèrent la sucrerie d’où le nom de pupo a cena (poupée pour dîner).

     

    Les courgettes longues sont typiques de Sicile. On les appelle zucca de pergola ou zucca serpente(le vrei nom est lagenaria longissima). Elles ont des fleurs blanches. On les cuisine en soupe, frites dans l’huile, en tagine...

    photo de Tom :

    les figues de barbarie

    les aubergines rondes :

    les olives

    Une femme vend de la farine de pois chiche. Le mardi des cendres, on ne mange pas de blé, on fait une galette avec de la farine de pois chiches cuite sur un plateau de marbre enduit d’huile.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Novembre 2021 à 22:35
    A la fois bois et intéressant ton article ! Bravo aux photographes ! Quel beau séjour ! Bisous Bonne nuit !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :