• pastels : le pommier et les maisons

    Le premier pastel est fait avec des craies tendres. Il faut mettre la couleur sur le papier (ici de couleur foncée) et estomper au doigt. Les couleurs peuvent se mélanger avec le doigt. Avec le tranchant de craies plus fines, on peut faire des détails plus fins. On peut fixer de temps en temps la couleur avec un fixatif spécial (ou de la laque pour cheveux) mais cela assombrit un peu les couleurs. Alors, à la fin, on peut remettre une petite couche de pastel. Mais la poudre risque de s'effriter si elle n'est pas fixée. Cruel dilemne !

    J'ai fait ce pastel hors du cours, mais en m'aidant d'une revue.

     

    Le second pastel a été fait en cours, avec des pastels à l'huile. Une fois que les couleurs sont étendues sur le papier, on peut les estomper et les mélanger avec de la térébenthine. J'ai utilisé un papier beige.

    La prof utilise cette technique avec les enfants qui ne sont pas encore capables d'utiliser les peintures à l'huile. Mais on peut faire moins de détails qu'avec la peinture à l'huile.


  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Août 2006 à 22:57
    Oh, j'aimerais bien passer mes vacances dans un tel endroit (le deuxième pastel) ! Même si la réflection dans l'eau semble un peu surréaliste (pourquoi voit-on des arbres et non pas la maison ?), j'aime bien ce pastel, probablement en raison des couleurs d'automne.
    2
    Mardi 1er Août 2006 à 23:34

    Tu as raison, je n'avais pas réfléchi à cela. Il faut dire que je copie bêtement des dessins et, soit sur le modèle, il n'y avait pas la réflection de la maison, soit je ne l'ai pas vue. Et puis il ne devrait pas y avoir de réflection d'arbres sous la maison puisqu'il n' y a pas d'arbres à cet endroit-là !


    En tout cas, je me suis bien amusée à faire ce dessin.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :