• Sur la côte ouest de l’île de Khone, se trouvent les chutes That Somphamit, plus connues sous le nom de Li Phi (=pièges à esprits). Les habitants croient que les chutes capturent les mauvais esprits des personnes ou animaux qui s’y seraient noyés. J’ai lu qu’une statue de Bouddha serait tombée à l’eau à cet endroit (apportée par des moines ? par le roi Fa Ngum ?)

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Nous reprenons le bateau pour rejoindre les chutes de Phapheng, à l’est de l’île.

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Nous rejoignons l’entrée du site en voiturette électrique.

     

    On les appelle les chutes du Niagara asiatiques. Elles ont une hauteur de 21 mètres et les rapides sont répartis sur 10 km. Le débit moyen est de 11 000 m3/s et peut aller jusqu’à 49 000 m3/s. Les Laotiens et les Thaïlandais croient que les chutes capturent les esprits, comme celles de Li Phi. À l’entrée du parc, un temple abrite, non pas, un Bouddha, mais un arbre sacré, le manikhot. Il se trouvait au milieu des chutes mais en 2011, il a été déraciné par les crues, on a essayé de le redresser en vain. Il a finalement été tronçonné, héliporté, abrité dans ce temple et honoré. Selon la légende, manger un fruit cueilli sur la première ou deuxième branche apportait la vie éternelle mais manger un fruit cueilli sur la troisième branche transformait l’homme en singe.  

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

     


    2 commentaires
  • Lucanus cervus, ou cerf-volant


    4 commentaires
  • Nous voilà donc arrivés dans Don Khone.

    Pour franchir les chutes de Phapheng avec leurs canonnières, les Français ont construit en 1894, une voie de chemin de fer de 7 km pour charger les bateaux sur les locos. Il ne reste plus rien de cette voie ferrée que cette locomotive et le pont. La ligne fut remplacée à partir de 1945 par la route 13.

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    Sur un mur, une araignée, elle mesurait près de 10 cm.

    L'île de Khone (Laos)

     

    Nous arrivons dans le village de Ban Khon Tai

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    vente d'essence :

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

     

    poissons et grenouilles :

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    on a soif (rappel : 1 € = 8000 kips environ)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    Vat Khon Tai, le temple du village du même nom.

     

    L'île de Khone (Laos)

     

    les stupas des morts :

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    la tour du tambour :

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    Mae Thorani, la déesse terre qui noie les armées du démon Mara (le tentateur de Bouddha) en tordant sa chevelure

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    Repas au restaurant Fleur du Mékong sur l’île de Khone. On se déchausse pour fouler le beau parquet en teck.

    L'île de Khone (Laos)


    4 commentaires
  • Qui les recevra ?

    Jules à la batterie, Max au piano.

    Cartes brodées

    Cartes brodées


    3 commentaires
  • d'après les carnets d'aquarelle de Denis Chabault n° 43

    Panier de cerises

     


    2 commentaires