• J'ai visité le château de Malesherbes. Dans la chapelle du château se trouve ce gisant qui tourne le dos à un autre gisant, sur le dos, celui d'une femme. Autrefois, on nous disait que c'était le gisant de  François de Balsac d'Entragues tournant le dos à Jacqueline de Rohan, sa femme infidèle.
    Histoire croustillante mais une étude d'une vingtaine d'années a démontré que celui qui tourne le dos est Louis de Graville sculpté par Bontemps. Ce sculpteur a décoré les tombeaux de François I, statues de Louis XII et Anne de Bretagne à St denis.
    Les pierres et statues proviennent du couvent des Cordeliers démoli après la Révolution et replacées dans la chapelle du château de Malesherbes au XIX è siècle.
    On ne sait pas qui est la femme qui se trouve à côté.

    IMG-0694.jpg

    IMG-0695.jpg
    En secondes noces, François de Balsac d'Entragues épousa Marie Touchet qui avait été la favorite de Charles IX. Ils eurent deux filles :Henriette d'Entragues qui devint la favorite de Henri IV et sa soeur Marie-Charlotte fut aussi la favorite du roi. 
    Il fomenta un complot (avec Henriette et Charles de Valois, fils de Marie Touchet et Charles IX) contre Henri IV.


    1 commentaire
  • Bonjour je suis ton nouvel ami" de Marc Villard (Atalante)

    Marc Villard est un auteur de polars mais ce livre-ci c'est plutôt une suite de tranches de vie : au travail, à la maison. Quelquefois, on rit un peu jaune.
    "L'an dernier, à Eyragues, lassé du soleil, de la piscine, de la tapenade, des saucisses au feu de bois et du pastis obligatoire, je me suis décidé à mettre un terme à ma vie. Par noyade. A minuit, je suis descendu dans la salle de bain en étouffant mes pas. J'ai fermé la bonde du lavabo et j'ai laissé l'eau couler sur ma nuque, le nez dans la vasque. Comme je commençais à manquer d'air,Christine s'est pointée à la porte pour me lancer : 
    - Tu te laves les cheveux à minuit ! Ça s'arrange vraiment pas"

    De Marc villard, pour les enfants à partir de 8 ans "Les doigts rouges" (Souris noire- Syros)

     


    votre commentaire
  • J'ai été taguée par Françoise (blog : Leszarts). Voici le principe :

    - Chaque personne écrit sur son blog 7 choses la concernant ainsi que le règlement.

    - Elles doivent taguer 7 autres personnes et les énumérer sur leur blog. Elles doivent leur laisser un message sur leur blog pour leur dire qu'elles ont été taguées en les invitant à venir sur leur propre blog ...

    1 - Je n'aime pas beaucoup les chaînes, surtout celles qui vous prédisent le bonheur si vous la faites et le malheur si vous l'interrompez ! mais comme ce n'est pas le cas ici et que Françoise me le demande gentiment, je la fais !

    2 - Je suis très étourdie et je passe beaucoup de temps à chercher mes lunettes, clés ou autres papiers.

    3 - Je suis très curieuse et bavarde, et j'aime aller de blog en blog pour découvrir plein de choses. Résultat : je suis accro de l'ordinateur

    4 - J'aime l'idée de faire de la chaise longue en lisant un bouquin. Mais je ne le fais jamais car je ne supporte pas de rester sans rien faire. et je n'aime lire qu'au lit. résultat : la chaise-longue s'abîme sans servir mais elle est là, dehors, qui m'attend, et c'est ce qui me plaît.

    5- J'aime faire des projets que je ne réaliserai jamais. Résultat : les papiers s'entassent en attendant d'être rangés, lus. De vieux livres ou de vieux journaux, des grilles de point compté...

    6 - Je n'aime pas quand les gens se disputent.

    7- Je trouve que la vie est formidable, qu'il faut en profiter et mettre au placard les petites mesquineries.

    Maintenant je choisis mes victimes Sabrina, Mélanie et Etienne, Sandrine, Laetitia, Laurence, Jocelyne et Claude
    Ils répondront si cela leur fait plaisir, de toute façon il faut bien qu'une chaîne s'arrête un jour ! 
    Quand aux autres lecteurs, profitez-en pour aller sur le blog des tagués, cela leur fera plaisir




    5 commentaires
  • La page de gauche a été faite en cours chez Cath; J'ai tamponné les fleurs, je les ai peintes avec des crayons aquarelles et avec de l'aquarelle en tubes. Certaines ont été surélevées avec des petits tampons mousse. Quelques boutons, quelques attaches parisiennes, un peu de croquet. Le fond est du papier Bazzil.
    fleurs-aquarelle-marie.jpg fleurs-aquarelles-jules.jpg


    4 commentaires
  • Je viens de terminer "Au royaume des femmes" d'Irène Frain ou la fabuleuse histoire de l'excentrique Joseph Rock (1884-1962) journaliste, photographe et botaniste et de son périple à la recherche de la Reine des Goloks et de la Montagne Amnyé Machen. 
    Il prétendait que cette montagne était plus haute que l'Everest mais il dut rebrousser chemin avant de l'atteindre. Cette montagne n'était pas plus haute que l'Everest et il se fit passer pour mort pour ne pas avoir à rendre de comptes au National Géographic pour lequel il travaillait.  Par la suite, il prétendit qu'une autre montagne, le Minya Konka était plus haute que l'Everest, ce qui était faux aussi. 
    Il vécut longtemps en Chine, principalement dans le Yunnan, écrivit un dictionnaire anglais-naxi. Il partit également à la recherche de la Reine des Goloks, le fameux "royaume des femmes" près de l'Amnyé Machen, au Tibet mais là encore, il échoua. 
    Il écrivit de nombreux articles pour le National Geographic, prit de nombreuses photos et découvrit de nombreuses plantes inconnues, dont la fameuse pivoine du Tibet.
    C'était un personnage très tourmenté, affligé de névralgies faciales, pensant au suicide et croyant au nombre 13. C'est un personnage autour duquel de nombreuses énigmes subsistent : ses diplômes étaient-ils véridiques ? Il est né à Vienne. Son père était concierge du comte Potocki qui voulait faire de Rock un prêtre. Il s'enfuit et partit pour Honolulu où il falsifia sans doute ses dîplômes.

    Je vous recommande le livre d'Irène Frain et tout au long de ces 630 pages, on se passionne pour ce personnage qui écrivait sur une table pliante qu'il transportait partout avec lui, écoutait des opéras en pleine montagne (il fit don de ses disques et de son gramophone au prince Yang qui l'hébergeait à Choni), prenait ses bains dans une baignoire gonflable, se promenait avec son escorte de 12 naxis, en uniforme et  lui-même tiré à quatre épingles, se faisait cuisiner en pique-nique des repas succulents avec champagne, et servis dans de l'argenterie... Et dans ce livre se trouvent aussi des quantités de personnages extraordinaires, les serviteurs naxis, le prince Yang et ses concubines (il ne faisait pas bon contrarier ce prince-là car on risquait au pire la mort dans des conditions atroces, au mieux d'avoir une ou deux oreilles coupées), les moines tibétains, les européens missionnaires, et les yaks pris d'une crise de folie furieuse qui envoient valdinguer tout le chargement dans le ravin !

    Deux sites à consulter absolument si vous êtes intéressé(e) par cette histoire : http://josephfrancisrock.free.fr/josephfrancisrock_accueil.html
    Vous y trouverez la biographie, la chronologie de Rock, des anecdotes, la pivoine, les photos ...

    Et le site d'Irène Fain où vous trouverez des extraits du livre, les lieux, les personnages, la biographie de Rock, tout cela avec photos
    http://www.irenefrain.com/royaume_femmes/index.htm

    1 commentaire