• Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin et la liturgie arménienne

    L’église Sainte-Hripsimé d’Etchmiadzin a été construite en 618. La légende raconte que Dioclétien (284-305) tomba amoureux de la belle Hripsimé qui repoussa ses avances et s’enfuit avec 40 autres vierges (dont Gayané) en Arménie où le roi Tiridate IV (296-330) ou est-ce Tiridate III (287-298), les avis diffèrent (d’autres sources donnent Tiridate III (273-330). Donc, le roi Tiridate tomba également amoureux de la belle. Devant son refus, il la fit mettre à mort avec ses compagnes en 301. Il fut alors transformé en sanglier. Pour retrouver sa forme humaine, il dut se convertir et délivrer Grégoire l’Illuminateur du cachot où il l’avait fait enfermer, à Khor Virap. Grégoire fit construire un mausolée à l’endroit du martyre et l’église que nous avons vue fut construite par la suite à cet endroit. 301est le début du christianisme devenu religion d’état.

    Le tambour de l’église à 16 faces date du VII è siècle, il prolonge les murs et supporte la coupole. Le porche surmonté d’un clocheton est beaucoup récent. À l’extérieur, il y a des niches trapézoïdales, c’est une protection contre les séismes.

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    L’église a un plan tetraconque tetraniche (quatre absides avec quatre niches intercalées entre les absides). À l’extérieur, c’est un carré et à l’intérieur il a la forme d’une croix inscrite.

     

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Des trompes coupent la forme carrée pour la transformer en octogone puis des trompillons font passer l ‘octogone au cercle de la coupole.

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

     

    Le programme nous proposait d’assister à une liturgie à la cathédrale d’Etchmiadzin mais celle-ci est en travaux et nous nous sommes faits tout petits pour assister à la liturgie dans l’église Sainte-Hripsimée. Nous sommes dimanche et l’église est pleine de fidèles. Les femmes doivent être couvertes, on prête des mantilles en dentelle à l’entrée de l’église.

     

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    L’office dure deux heures mais nous ne restons qu’une demi-heure. Les officiants portent différents habitas sacerdotaux : le principal a des habits colorés, et ornés de broderies d’or : une longue chasuble jaune avec un col relevé, droit et raide, le vakas, et une mitre (saghavart) sur la tête. Il porte aussi des manchettes et une ceinture sous la chasuble. Il est entouré de deux diacres en habits beige et rouges. Il y a aussi un prêtre vêtu d’une longue robe noire et d’un capuchon pointu noir.

     

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Dans l’église apostolique d’Orient, les prêtres peuvent être mariés. Ils doivent d’abord se marier, avoir un enfant et ensuite sont ordonnés. Le prêtre marié ne peut pas grimper d’échelons. Les prêtres célibataires reçoivent une ordination différente, et peuvent faire carrière.

     

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Dans une église arménienne, il doit y avoir trois éléments :

    1 - un autel surélevé (séparation du monde céleste) accessible uniquement au prêtre

    2  un rideau rouge qui est tiré à certains moments quand le prêtre prend le rôle du Christ, il se ferme aussi à l'eucharistie pour garder le mystère. Le rideau reste fermé pendant les 40 jours du carême (mais la messe est quand même dite). S’il n’y a pas de rideau dans une église, cela veut dire qu’il n’y a pas d’office.

    3 - la croix ne comporte jamais de Christ crucifié. La croix est celle de la victoire sur la mort. C’est un tableau de la Vierge à l’enfant qui se trouve au-dessus de l’autel.

     Il n'y a pas d'iconostase en Arménie (sauf à trois endroits).

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    La messe s’accompagne de chants, une chorale de 5 femmes en robe rouge se trouve sur le côté. Puis les prêtres font le tour de l’église et les fidèles déposent des grains d’encens dans l’encensoir. Le prêtre leur fait embrasser la croix. La procession représente la vie terrestre du Christ.

    À certains moments, le diacre agite les flabellums (c’est un disque muni de clochettes au bout d’un manche), cela imite le bruissement des ailes des anges (on voit ce flabellum derrière l'enfant de chœur à gauche sur la première photo de la liturgie)

    La communion se fait sous les deux espèces.

    Sainte-Hripsimé d'Etchmiadzin

    Les fidèles quittent l’église à reculons.

     

    Sainte-Hripsimée, près d'Érevan

    vidéo de Guy :

    ci-dessous deux vidéos commentées par un religieux et par Jean-Pierre Mahé, historien, auteur de "L'Arménie à l'épreuve des siècles", livre mis à notre disposition par Jean-Jacques durant le voyage.

     


  • Commentaires

    1
    Volsul
    Dimanche 14 Juillet à 22:12
    Tout d'abord, merci pour la carte reçue samedi, c'est vraiment sympa de penser à moi à chaque grand voyage, nous nous allons en Andalousie en octobre. Grâce à ton article, on en apprend beaucoup sur la pratique religieuse en Arménie.
      • Dimanche 14 Juillet à 23:51

        JJ'aimerais bien retourner en Andalousie (j'y suis allée en 67). Mais pour octobre, nous envisageons un autre voyage, sauf si la situation se détériore là-bas.... Alors peut-être qu'on choisira l'Andalousie.

    2
    Vendredi 19 Juillet à 23:39

    Bonsoir Monique...je ne connais pas du tout l'Arménie, sauf à avoir regardé des reportages à la télé, surtout lorsque Charles Aznavour s'y rendait, notamment la dernière fois avant son décès où on avait pu faire un circuit avec lui et son secrétaire...La religion chrétienne arménienne ressemble beaucoup à la religion orthodoxe bulgare..Un voyage très instructif que vous avez fait là...Belles photos comme d'habitude et explications très documentées...bonnes vacances en attendant votre prochain voyage (l'Andalousie en septembre-octobre, est une région magnifique, et moins fréquentée que l'été, surtout il y fait un peu moins chaud)

      • Vendredi 19 Juillet à 23:50
        Finalement on a opté pour une autre destination!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :