• Se soigner à Épidaure.

    Les malades faisaient d’abord un sacrifice au dieu, soit un bœuf, soit un coq. Ils étaient consommés sur place, la nourriture ne devait pas quitter le sanctuaire. Avant de boire la ciguë, Socrate demanda à ses élèves de sacrifier un coq à Asclépios.

    La tholos (en restauration) fait partie du temple d’Asclépios. Elle était formée de plusieurs cercles concentriques formés de colonnes doriques et corinthiennes. Au centre, il y avait un labyrinthe souterrain qui pourrait être la demeure d’Asclépios. Le monde chtonien tourne autour d’Asclépios (le serpent, son pouvoir de ressusciter les morts…)

    Se soigner à Épidaure.

    Se soigner à Épidaure.

     

    Se soigner à Épidaure.

    Le portique d’incubation (dans ce cas « incubation » signifie « rite divinatoire » appelé aussi abaton ou enkoimétérion (« lieu où on est couché) était le dortoir sacré où les malades attendaient le rêve guérisseur. En effet, la médecine était pratiquée par l’interprétation des songes. Les malades étaient allongés par terre sur des peaux d’animaux. Ils devaient être attentifs au rêve qu’ils faisaient ensuite.

    Se soigner à Épidaure.

    Se soigner à Épidaure.

    L’incubation était surtout utilisée pour la guérison de la stérilité. Andromaque d’Épire rêva qu’un dieu souleva sa robe et lui toucha le ventre. Par la suite, un enfant naquit d’elle et de son mari Arybbas. Le malade était guéri directement par le dieu, ou lui dictait des remèdes.

    Se soigner à Épidaure.

     

    un autre malade raconte que le dieu lui a touché l'orteil malade.

    Se soigner à Épidaure.

    On a trouvé des traces de repas dans l’hestiatorion (salle de restauration, on appelle aussi cet endroit le gymnase).

    Se soigner à Épidaure.

     

    de plus près le propylée du temple d'Artémis :

    Se soigner à Épidaure.

     

    Se soigner à Épidaure.

    Se soigner à Épidaure.

    Se soigner à Épidaure.

    Les pèlerins logeaient dans le katagogeion composé de 160 chambres sur deux étages.

    Se soigner à Épidaure.

    Se soigner à Épidaure.

     

    À côté, se trouvait l’odéon.

    Les Asclépiéia, épreuves théâtrales et sportives, courses de chevaux, concours de poésie, avaient lieu en l’honneur des dieux. Le stade mesure 196 m sur 23 m.

    Se soigner à Épidaure.

    au musée du site, on voit comment étaient décorés les bâtiments :

    Se soigner à Épidaure.

    Se soigner à Épidaure.

     

    Se soigner à Épidaure.

    Se soigner à Épidaure.

     

    les instruments chirurgicaux :

    Se soigner à Épidaure.

     

    Se soigner à Épidaure.

     

    une stèle avec des remèdes ou des prières aux dieux, je ne sais plus :

    Se soigner à Épidaure.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 11:56

    Voilà un article très détaillé sur les méthodes utilisées par les Romains pour se soigner...je n'ai pas très bien compris ta question : envoyer par mail la parution des articles ?...je pense que tu as dû cocher cette option dans les paramètres, et cela se fait automatiquement, cela concerne la newsletter automatique...pour le problème récurrent des newsletters qui n'arrivent pas dans les boites mail Orange, je crois qu'enfin le problème est en cours de résolution chez Orange, car le problème vient d'eux qui suppriment les envois d'Eklablog...sinon, tu t'inscris avec une adresse mail Gmail, et tu recevras à nouveau les avis de publication des articles des blogs amis, et aussi les tiens, si tu t'inscris sur ta propre liste d'abonnés...j'espère avoir répondu à ta question, et te souhaite un bon Noël avec les tiens..grosses bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :