• pour vous prouver que ....


    9 commentaires
  • GDAN DAGINN (cela veut dire Bonjour en islandais)

    Je vous ai déjà raconté notre baignade en Islande, près du lac Myvatn
    Pour ceux qui n'ont pas lu : nous nous sommes baignés dans une source chaude aménagée (comme au Lagon Bleu près de Reykjavik). L'eau est à 41° (interdit de se baigner près des robinets qui déversent l'eau, car l'eau est à 100° !). L'eau a cette couleur incroyable à cause de la silice en supsension. Donc, on prend sa douche dans les vestiaires (normal) mais où c'est moins habituel c'est qu'il faut parcourir quelques mètres par 7° mais heureusement le bain est tout proche et là c'est le bonheur : 41° !
    Des bancs de pierre permettent de s'asseoir. Personne ne nage, il fait trop chaud ! Deux Islandais papotaient avec leurs copines, un verre de bière à la main.
    Nous sommes restés 50 min. En sortant de la source, on n'a pas froid car le corps a emmagasiné une grande quantité de chaleur.
    Attention, ne pas porter de bijoux en argent car ils s'oxyderaient ! Odeur de soufre en prime. Mais cette eau est bonne pour soigner les maladies de peau et l'asthme.





    9 commentaires
  • Je vous emmènerai à nouveau en Egypte en fin de semaine mais pour aujourd'hui, cap vers le nord pour admirer les fleurs d'Islande.
    J'espère ne pas m'être trompée en essayant d'identifier ces fleurs ! S'il y a des erreurs, merci de bien vouloir rectifier ! Merco à Annie, notre guide, pour m'avoir prêter sa flore islandaise.
    Les lupins commençaient à fleurir, en ce moment ce doit être magnifique, du bleu à perte de vue !
    J'ai enfoncé mon bras jusqu'au coude dans la mousse gimmia. Elle recouvre les coulées de lave, à l'infini. C'est la première plante qui colonise les coulées de lave.

     


    9 commentaires
  • Le site de Geysir mesure 3 km² et se trouve au nord-est de Reykjavik.
    Geysir est le geyser islandais qui a donné son nom à tous les autres : les geysers

    L'eau est chauffée par son contact avec les roches elles-mêmes chauffées par le magma. La colonne d'eau contenue dans la cheminée du geyser exerce une pression considérable sur la partie inférieure du réservoir. L'eau qui se trouve en dessous voudrait bouillir mais ne peut pas à cause de la pression de la colonne d'eau qui la surmonte. Une perturbation dans cette colonne d'eau, l'eau entre en ébullition et jaillit très haut, poussée par la vapeur.Le cratère se remplit à nouveau et l'éruption se reproduit.

    Le geyser Geysir ("le déclamateur" est éteint depuis 1916, pour l'activer plus souvent on y a jeter du savon, si bien que maintenant il est bouché, il se dégage seulement de la vapeur d'eau. Il montait à 80 m
    L'autre geyser du site s'appelle Strokkur (= la baratte). Celui fonctionne toutes les 5 minutes environ. Il projette l'eau à 30 m environ.

    Sur le site, il y a aussi des sources d'eau chaude, les bassins Blesi. Elles sont bleu opale, laiteux (cette couleur est donnée par la silice en suspension. Sur le diapo, vous voyez deux bassins. L'un d'eux est moins bleu, la silice y est davantage dissoute car l'eau y est très chaude.

    Le site géothermique renferme aussi des solfatares, des étendues jaunes de soufre, des fumerolles, bref, une intense activité volcanique. Il faut respecter les consignes de sécurité, ne pas s'approcher trop près du geyser, ne pas marcher dans les zones interdites, risques de brûlures graves très important !

    La video montre le geyser Strookur, regardez bien au début, vous verrez peut-être la montée de la bulle.



    Syokkur
    envoyé par bluesy45

    9 commentaires
  • Les chevaux islandais sont petits (mais attention ! ce ne sont pas des poneys !), ils sont doux, fiables  et dociles (mais malgré cela, personne dans le groupe n’a voulu les monter !)

    Sans ce cheval, les gens n’auraient pas pu résister autrefois. Ils sont venus avec les premiers colons vikings et permettaient aux gens de se déplacer, de porter de lourdes charges…

    Ce cheval a gardé sa race pure d’origine car l’importation de chevaux est interdite depuis 930. Actuellement, tout cheval qui quitte l’île ne peut y revenir !
    On ne dresse pas ce cheval, on l’éduque.

    Il a 5 allures : le pas, le trot, le galop, l’amble (les deux jambes du même côté) et le tölt (on prononce « teult ») qui est une allure spéciale, assez rapide qui donne un très bon équilibre (dommage que nous n’ayons pas essayé !) , il paraît qu’un cavalier peut alors conserver un verre rempli de bière pendant toute sa course !
    Lequel préférez-vous ?

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique