• Encore quelques fleurs qui font penser au soleil

    Voici la liste des plantes de ce diaporama :

    férule comune

    ficus elastica (2 photos)

    grenadier , fleurs à différets stades 6 photos

    jasmin

    joubarbe

    madragore

    melia azedarach ou lilas de Perse 4 photos

    néflier

    olivier

    parkisonia 2 photos, arbre du désert vers Tataouine

    poivrier d'Amérique ou faux-poivrier 2 photos

    silène de Nice

    tapsia ou fenouil malodorant

    volubilis

     

    J'espère que vous pourrez vous repérer dans ce diaporama, je n'ai réussi ce soir à inséer les photos une à une dans OB.


    8 commentaires
  • Voici encore une série de fleurs :

    j'ignore le nom de celle-ci, très curieuse avec ces petits tortillons

    Beni-Khiar--4-.JPG

     

    un bigaragier à tunis

    bigarardier-a-Tunis--orange-amere---4-.JPG

     

    un bougainvillier à Carthage

    bougainvillier-a-Cartahage--2-.JPG

     

    des fleurs de câprier à Carthage

    caprier-a-Carthage--5-.JPG

     

    caprier-a-Carthage--9-.JPG

     

    une série de chardons dans les ruines romaines de Dougga et Uthina. Un escargot monte à l'assaut de celle-ci 

    chardon--3-.JPG

     

    chardon-a-Dougga.JPG

     

    chardon-bleu-a-Uthina--3-.JPG

     

    chardon.JPG

     

    chardon-bleu-a-Uthina--4-.JPG

     

    chardons-bleus.JPG

     

    laurier-rose

    laurier-rose-a-Sbeitla--2-.JPG

     

    laurier-rose-a-Sbeitla.JPG

     

    un chêne-vert

    chene-vert--2-.JPG

     

    des cistes

    cistes--2-.JPG

     

    cistes.JPG

     

    petites fleurs roses dans les dunes entre Tozeur et Zaafrane

    dans-les-dunes-entre-Tozue-ry-Zaafrane.JPG

     

    un palmier-dattier à Tunis

    dattier-a-Tunis.JPG


    9 commentaires
  • J'avais mis quelques photos de fleurs ici :

    quelques fleurs de Tunisie

    En voici d'autres

    je ne connais pas le nom de ces deux fleurs photographiées à Dougga

    a-Dougga--2-.JPG

     

    a-Dougga.JPG

     

    une cascade d'alamanda à Sidi Bou Saïd

    alamanda-a-Sidi-Bou-Said.JPG

     

    aptenia à Diouret    

    aptenia-a-Diouret--2-.JPG

     

    une sorte de chardon près de l'aqueduc entre Tunis et Zaghouan

    aqueduc--4-.JPG

     

    chrysanthèmes couronnés près de l'aqueduc    

    aqueduc.JPG

     

    arbousier

    arbousier.JPG

     

    arthophynum à Tataouine, des plantes qui ont bien du courage de pousser dans un milieu aride

    arthophynum-a-Tataouine.JPG

     

    viperine-entre-Zaafrane-et-Tataouine.JPG

    erica près de Tataouine

    erica-vers-Tataouine.JPG

     

    herbe à chameaux près de Tataouine

    herbe-a-chameaux-vers-Tataouine.JPG

     

    figuier de Barbarie

    figuier-de-Barbarie-a-Tataouine.JPG

     

    rue de Syrie à Sbeïtla. C'est une trèès jolie fleur

    rue-de-Syrie-a-Sbeitla--2-.JPG

    plumbago au bleu azur

    plumbago.JPG

     

    régime de bananes à Tunis

    bananes-a-Tunis.JPG


    13 commentaires
  • A la demande générale, j'ai ajouté la photo d'Ali escaladant le mur d'une ghorfa pour aller ouvrir la porte

    Vous la trouverez ici !

    http://www.bluesy.biz/article-les-ksour-du-sud-tunisien-111146304.html

     


    1 commentaire
  •  

    Diouret est le pluriel de Dioura (maisonnnette)

    Dans ce village déserté, il y avait 3500 habitants jusqu’en 1963. Depuis, les habitants sont allés à Tunis où ils ont le monopole du commerce des journaux. Le nouveau village se trouve au bord de la route. Le vieux village est constitué de demeures creusées dans la roche, ce qui constituait une bonne isolation contre le froid et la chaleur.

     Dans une des pièces, est installée une meule pour broyer les olives. Il reste encore les scourtins (paniers)).

     Nous visitons la mosquée avec la salle de prière souterraine (des croix et des croissants sont gravés sur des stèles). La nouvelle salle de prière s’ouvre plus haut. Les maçons ont gravé sur la roche des inscriptions.

    Tout en haut de la colline, se trouve un ksar en ruine avec des ghorbas. De là-haut, on est émerveillé par la vue sur la campagne aride. La terre est sèche et parsemée de plantes adaptées à la sécheresse (xérophytes). Quelques palmiers par ci, par là… Quelques taches blanches tranchent sur l’ocre de la roche : les zaouïas (ce sont les tombes des marabouts).

    Diouret--1-.JPG

     

    Diouret--2-.JPG

     

    Diouret--3-.JPG

     

    le zaouïas

    Diouret--4-.JPG

     

    Diouret--5-.JPG

     

    Diouret--6-.JPG

     

    vue sur les ghorfas et maisons

    Diouret--7-.JPG

     

    Diouret--8-.JPG

     

    Diouret--9-.JPG

     

    Diouret--10-.JPG

     

    la mosquée

    Diouret--11-.JPG

     

    Diouret--12-.JPG

     

    Diouret--13-.JPG

     

    Diouret--14-.JPG

     

    Diouret--15-.JPG

     

    la nouvelle salle de prière

    Diouret--16-.JPG

     

    Diouret--19-.JPG

     

    Diouret--20-.JPG

     

    poisson

    Diouret--21-.JPG

     

     

    un peu raide cet escalier

    Diouret--22-.JPG

     

    Diouret--23-.JPG

     

    Diouret--24-.JPG


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique