• La vallée de Gôreme renferme des dizaines d’églises dont les fresques datent des X et XI è siècles, c’est-à-dire après la période iconoclaste. Les églises sont construites selon un plan en croix, de style byzantin.

    À l’entrée du site, se trouve un monastère pour hommes et femmes construit dans une cheminée de fées sur 6-7 étages.

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

     

    Les églises sont de style byzantin, en croix, avec ou sans coupole. Elles datent en général du IX è au XI è siècle. Les fresques représentent souvent la lutte du bien contre le mal (Saint Georges tuant le dragon), les scènes de la vie du Christ, la Déisis (prière d’intercession), les saints (Saint Georges, Saint Basile…). Les photographies sont interdites et nous ne pouvons rester que 3 min dans chaque église.

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

     

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Comme les photos sont interdites, je mets quelques photos du net. Je les retirerai si besoin est.

    Aziz Basil Şapeli (église Saint-Basile) : Saint Georges tuant le dragon, Saint Théodore en compagnie de Saint Basile.

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Elmalı kilise (église à la pomme) : Nativité (à gauche), Crucifixion (à droite), Déisis, prière dans le jugement dernier (abside), baptême, entrée à Jérusalem, Cène, mise au tombeau, femmes devant le tombeau vide, résurrection de Lazare. Trahison de Judas. Christ Pantocrator.  Gabriel tient dans la main un objet qui ressemble à une pomme représentant le monde.

    Azize Barbara Kilesesi (église Sainte-Barbe) : Saint Théodore et Saint Georges tuant le dragon. coq qui picore une plante « descends mon père que j’attrape mon âne » figure le reniement de Saint Pierre. Le coq représente le moine et la plante le diable. Le diable ne peut pas capturer l’âme du prêtre. Le totem représente l’éternité. Des sauterelles seraient le symbole de la conversion des peuples au christianisme. Saint Georges et Saint Théodore. 

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

     

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Déisis :

     

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

     

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Yilanli kilise (église au serpent) : Saint Onuphrius (Saint Onuphre) ermite qui vécut dans le désert en Égypte, vêtu de feuilles et aux longs cheveux. Il aurait été une femme nymphomane transformée en homme. Il représente la maîtrise de son corps.  Constantin et Hélène tenant  une croix. Saint Georges et saint Théodore tuant le dragon.

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Trois édifices sont reliés entre eux : les dépôts, les  cuisines et les réfectoire. La cuisine avait une sorte de four pour cuire le kebab sur des braises sans cheminée, système qu’on utilise encore actuellement. Le réfectoire pouvait contenir 40 à 50 personnes. Il contenait  une grande table de pierre avec des bancs de pierre

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Çarıklı kilise (Eglise aux sandales) : on y accède par une échelle de fer qui remplace les escaliers de pierre d’origine, détruits par l’érosion.

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

     

    Eglise Sainte-Catherine : il y a 9 tombes dans le sol du narthex et 2 tombes dans les niches. 

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

     

    Elmalı kilise (église à la pomme) : 

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Nous n'avons pas visité l'église sombre (beaucoup de monde) et nous pensions visiter l'église à la boucle, située en dehors du site, célèbre pour ses belles fresques bleues. Grosse déception, elle était fermée pour cause de travaux.

    Voici quelques vues de l'extérieur de l'église sombre :

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme

    et l'extérieur de l'église à la boucle :

    Les églises rupestres de la vallée de Göreme


    5 commentaires
  • Après la visite des églises rupestres, nous arrivons  au restaurant familial  pour nous régaler de pain pide cuit dans le four du restaurant, d’une soupe, de viande et légumes, de fromage blanc et d’abricots secs, le tout arrosé de bière et de thé servi dans un verre décoré de l’œil bleu porte-bonheur. Puis, nous achetons quelques-unes des célèbres poupées de la vallée de Soğanlı. On ne les trouve qu’ici, elles sont fabriquées par les femmes du village.

    Les poupées de la vallée de Soğanlı

    Les poupées de la vallée de Soğanlı

    Les poupées de la vallée de Soğanlı

    Les poupées de la vallée de Soğanlı

    Les poupées de la vallée de Soğanlı


    8 commentaires
  • Cette vallée (appelée aussi vallée des oignons de tulipes) reçoit moins de touristes que Göreme, c'était sympa de se balader par les petits sentiers à la découverte de ces églises rupestres. Les photos étaient autorisées.

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    Des moines et des ermites y construisirent des églises qui renferment de très belles fresques (datées). Au fil de petits chemins pentus, nous en découvrirons quatre :

    Karabaş kilise (« église à la tête noire »)  doit son nom aux figures noircies par la fumée des lampes à huile. Fresques du 9 è et 11 siècles. Déisis surmontée de Communion des apôtres.

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

    Vie du Christ : la nativité :

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

    Joseph, très étonné "je n'y suis pour rien !"

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    je ne sais pas ce que signifie cette araignée :

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    la présentation au temple :

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    la crucifixion :

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

    à gauche : la résurrection, l'ange montre que la tombe est vide (soldats dessous) , à droite : la descente aux limbes (le Christ fait sortir des enfers, le diable est en bas de la fresque, enchaîné)

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

    Yılanlı Kilise (« église au serpent ») : Cette église faisait partie d’un monastère.

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    fresques du 14 è siècle. Saint Georges terrassant le dragon.

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

    ci-dessous,  les figures font référence à l'Ancien testament : Abraham porte sur sa poitrine 5 enfants, Isaac 3 enfants et Jacob 4 : ce sont les 12 tribus d'Israël. 

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

    Kubbeli Kilise (« église au dôme ») (sa coupole a été sculptée dans la roche) :

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

    Saklı Kilise (« église cachée »), en contrebas du chemin.

    La vallée de Soğanlı en Cappadoce

     

     


    5 commentaires
  • La vallée blanche est aussi appelée "vallée des amoureux" par les touristes (pas par les gens du coin)

    En Cappadoce, la vallée des amoureux

    En Cappadoce, la vallée des amoureux

    En Cappadoce, la vallée des amoureux


    2 commentaires
  • Formes étranges. mais attention, ça grimpe et ça glisse !

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent

    En Cappadoce, la vallée de Devrent


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique