• Le Machu Picchu

    Avant d'atteindre ceci 

    Le Machu Picchu

    il a fallu se lever très tôt !

    Visiter le Machu Picchu se mérite ! Réveillés à 4 h, nous quittons Cuzco en car à 5 h 15 jusqu’à Ollantaytambo pour prendre le train.

    Le Machu Picchu

     

    Le train puis le bus est la seule façon de se rendre au Machu Picchu. Il y a beaucoup de brouillard, il a plu. Dans la campagne, nous voyons des agaves, des figuiers de Barbarie, des bougainvilliers. Un homme fait sa toilette au baquet. Par endroits, la route est en très mauvais état. Nous longeons une rivière Urubamba-Vilcanota, affluent de l’Amazone (à gauche de la route) jusqu'au Machu Picchu. Sur le quai de la gare, une dame me vend un embout en caoutchouc pour mettre au bout de ma canne de marche. Nous quittons la gare à 7 h 15.

    Nous pouvons admirer la végétation luxuriante (nous sommes limite d’Amazonie) par les vitres et le toit vitré. Le parc du Machu Picchu (différentes altitudes de 1700 à 6200 m) abrite 1000 papillons, 400 orchidées, 60 variétés de mammifères, 33 espèces de colibris, 97 sites incas.  Il nous faut 2 heures pour parcourir les 43 km qui nous conduisent à la gare d’Aguas Calientes . Nous devons nous arrêter pour les croisements de trains. Puis nous prenons un car pour monter jusqu’au Machu Picchu en empruntant la route Hiram Bingham toute en lacets pendant une demi-heure.

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

     

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu (2448 m d’altitude) est situé sur une plate-forme naturelle entre le Machu Picchu (2795 m) et le Huayna Picchu (2667 m), dans le méandre du rio Urubamba. Le site est parfois  surnommé « la cité perdue des Incas» mais en réalité il a toujours été connu des indigènes. Mais Hiram Bingham l’a fait découvrir au monde entier en 1911. La cité a pris le nom de la montagne Machu Picchu (=vieille montagne) mais on ignore son vrai nom. Une source d’eau souterraine a été trouvée au pied de la montagne Machu Picchu. Elle a été canalisée par les Incas pour alimenter la ville. Elle a 8 accès qui la faisaient communiquer avec 8 régions mais certains chemins sont interdits pour la protection du site. Le chemin inca passe par le col Inti punku (porte du soleil, 2720 m) et propose aux randonneurs une balade de 4 jours. D’autres courageux font l’ascension du Huayna Picchu : l’ascension est difficile et limitée à 200 personnes par jour. D’autres partent d’Aguas Calientes pour escalader le Putucusi. Des passages difficiles : il faut monter à quatre pattes sur des échelles en bois. La première scène d’ « Aguirre ou la colère de Dieu » a été tournée dans le précipice entre le Machu Picchu et le Huayna Picchu.

    Le site a été incendié plusieurs fois : en 1540, en 1912, 1997.

    Machu Picchu aurait été édifié vers 1450 sous le règne de Pachacútec et ses successeurs.  On connaît peu de choses de tous ces sites incas, uniquement ce qui en a été dit par les chroniqueurs : espagnols qui dénigraient la culture indigène, métissés ou indigènes qui gommaient ce qui en était mauvais. Aucun ne parle de la médecine andine.

    Le Machu Picchu

    Nous montons pour avoir la vue classique sur la cité et le Huayna Picchu. Dans notre dos, se trouve la montagne Machu Picchu et le chemin des incas qui conduit à Inti (porte du soleil). Puis, nous empruntons un chemin étroit, pavé, bordant le précipice ; c’est une autre section du chemin inca qui contrôle l’accès au Machu Picchu vers l’ouest. Une corde fixée à la paroi nous permettait de progresser de façon sécurisée. Au bout de quelques centaines de mètres, le chemin est coupé par le précipice mais nous pouvons admirer en face, un vieux pont inca. Le vide a été comblé par des rondins qu'on pouvait enlever à volonté, comme pour un pont-levis.

     le Puticusi :

    Le Machu Picchu

    le chemin inca

    Le Machu Picchu

     

    le rocher cérémonial à 3 marches (trilogie andine) :

     

    Le Machu Picchu

     

    le rio Urubamba :

     

    Le Machu Picchu

     

    les terrasses de soutènement :

     

    Le Machu Picchu

     

    Le Machu Picchu

     

    la promenade vers le vieux pont inca :

    Le Machu Picchu

     

    Le Machu Picchu

     

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    les marches flottantes :

    Le Machu Picchu

    La cité est partagée en plusieurs secteurs :  zone agricole, zone urbaine divisée en deux secteurs : la ville haute (urin) et ville basse (hanau) pour répondre à la dualité andine, quartier des prisons sur deux étages et zone religieuse. Il y a deux sortes de terrasses : agricoles et de soutènement. Les terrasses sont orientées vers le soleil. Elles sont constituées à la base de graviers, puis de terre argileuse et enfin de terre fertile amenée depuis la vallée.

    Le mur d’enceinte n’est pas défensif. Il est symbolique pour indiquer l’importance.

    La ville n’est pas terminée ; on n’en connaît pas la raison. En majorité, les pierres sont assemblées irrégulièrement avec de la terre entre elles, sauf quelques murs à construction plus fine. On ne sait pas si les Espagnols y sont venus.

    La ville était habitée par plusieurs classes sociales : des nobles qui venaient de Cuzco, des travailleurs. On ignore combien d’habitants se trouvaient dans cette cité : 33 ? 500 ? 800 ? 1000 ?

    La ville était colorée, recouverte d’un enduit rouge et jaune. On ne sait pas s’il y avait des dessins. Les maisons étaient couvertes d’un toit en paille.

    5 – maison du gardien :

    Le Machu Picchu

     

    la montagne Machu Picchu :

    Le Machu Picchu

    8 Anneau au-dessus d’un linteau

     

    Le Machu Picchu

    12-13 : grand temple dans le quartier sacré. 3 murs disloqués, ce qui est rare dans les constructions incas. La maison du prêtre lui est accolée.  Les niches ont 3 fonctions : décoration, stockage de produits ; leur forme en trapèze aide à répartir les forces. A l’entrée, une pierre a 32 angles .

    Le Machu Picchu

     

    Le Machu Picchu

     

    14 - Temple des 3 fenêtres : observatoire astronomique. L’acoustique permettait peut-être la transmission des messages.

    Le Machu Picchu

    22 :  Intiwatana (= l’endroit où l’on attache le soleil) à la forme d’une pyramide en terrasses.. On y accède en montant un escalier qui part à gauche du grand temple. On pense que c’est un calendrier solaire.

    Le Machu Picchu

     

    24 – la grande place sépare le quartier royal et religieux du quartier populaire et artisanal

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

     

     fenêtres dans un alignement parfait :

    Le Machu Picchu

     

     

    31 : unité familiale (cancha). Une famille habitait une seule pièce multifonctionnelle. Le premier étage servait à stocker la nourriture et au deuxième étage, le séchage des aliments était favorisé par le grand nombre de fenêtres.

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

    32 – tout au fond du site, une mince roche dressée a la même forme que les montagnes environnantes. Elle aurait des propriétés énergétiques. Je ne l'ai pas prise en photo...

    36 : Miroirs d’eau pour regarder le soleil pendant les éclipses. D’autres guides parlent de meules pour moudre le grain. 

    Le Machu Picchu

    une très pierre pierre :

    Le Machu Picchu

    41 : dans le quartier des prisons : huaca du condor liée au culte des morts. Le condor prend les esprits des morts pour le jugement. Les archéologues pensent qu’il y avait des momies dans les niches. En dessous, l’autel était sans doute destiné à recevoir les offrandes pour le mort. Le condor est représenté avec le bec, la collerette et les rochers derrière forment les ailes.

    Le Machu Picchu

     43 : quartier royal : Torreón ou temple du soleil : il n’est pas terminé. Le Rocher astronomique est situé sur un socle de 7 m et est en forme de demi-lune (comme le Corikancha de Cuzco). Les 3 fenêtres sont liées aux solstices et équinoxes. Deux murs sont en architecture plus fine. En-dessous : le tombeau royal, bien qu’aucun squelette n’y ait été trouvé.

    Le Machu Picchu

    les lamas remplacent la tondeuse à gazon : 

    Le Machu Picchu

    Le Machu Picchu

     

    Le Machu Picchu

    Madame lama ne se laisse pas séduire facilement... nous ne savons pas si Monsieur est parvenu à ses fins, nous sommes partis avant :

    Le Machu Picchu

     

    Ce fut une belle visite et un rêve d'ado réalisé... 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Mai 2014 à 07:06

    Tout simplement semblant EXTRA-ORDINAIRE.... réaliser un rêve c'est chouette

    2
    Vendredi 16 Mai 2014 à 12:48

    Coucou Monique.. quelle belle visite que celle-ci...ça laisse rêveur...mais quand je vois les marches, les ponts et l'altitude, je me dis que ce n'est hélàs pas pour moi...depuis ma double pneumonie ramenée de Thaïlande, j'ai toujours des problèmes respiratoires, et particulièrement lors de montées en altitude...je dois faire très attention, donc, tant qu'on va avec des moyens de locomotion véhiculés, ça va..mais quand il faut monter des côtes, des marches sur de longues distances, je préfère renoncer...Mon époux aurait adoré visiter le Pérou, moi aussi, dommage..Pour répondre à ta question, en Birmanie, oui nous sommes allés au Mont Popa, mais ni mon mari ni moi n'avons fait l'ascension des 777 marches...après celles de la grotte aux mille bouddhas, (plus de 300) c'était la veille, ça faisait un peu trop !! il aurait pu la faire, ça ne lui fait pas peur, mais il a préféré rester avec moi pour faire des photos de tout ce qu'il y a en bas du temple...très très animé, des centaines de pélerins y arrivent par taxi collectif (tap-tap) et les famille affluent de toute la province et même de très loin..Il y a un marché très coloré et animé, ça vaut le coup d'oeil...bisous et bon week-end

    3
    Vendredi 16 Mai 2014 à 15:44

    Le rêve ! le rêve ! merci pour ce magnifique reportage.

    Bisous

    4
    Vendredi 16 Mai 2014 à 22:01

    Epoustouflant!! mais quelle visite!!! tu as vraiment pris le chemin à flanc de montagne??? Moi je n'aurais pas pu!

    Bises et merci de ce reportage!

    Dany

    5
    Dimanche 18 Mai 2014 à 07:43
    Véronique D

    Merci pour ton partage de cette très belle visite! Pas d'avion pour moi avant longtemps...

    6
    Dom
    Dimanche 18 Mai 2014 à 22:04

    Superbe, merci de ce partage, et pour moi c'est aussi un rêve d'ado depuis les cours d'espagnol, mais ce rêve n'est pas encore réalisé !!! un jour peut-être, mais je verrais les photos prises par mon fils qui y est allé en début du mois.

    Bonne soirée

    Bises Dom

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :