• Régulièrement le musée des peintres de Barbizon organise des animations. J'ai déjà participé à l'atelier aquarelle sur le motif en forêt, à la promenade contée en forêt et dernièrement à l'atelier gravure.

    Une plaque de cuivre ayant servi à réaliser cette gravure (une œuvre de Théodore Rousseau)

    Atelier gravure à Barbizon

    Atelier gravure à Barbizon

    les outils :

    Atelier gravure à Barbizon

    Nous, nous n'utiliserons ni plaque de cuivre ni acide mais une plaque de rhodoïd et une pointe sèche pour graver. 

    Guy dessine l'oiseau qu'il a choisi : un geai

    Normalement, nous aurions dû graver directement sur la plaque et dans le sens contraire pour que l'oiseau soit dans le même sens. Mais Edwidge nous a autorisé à faire notre dessin d'abord au crayon et de dessiner comme on voyait. en revanche, il a a fallu écrire notre prénom à l'envers.

    Atelier gravure à Barbizon

     

    Atelier gravure à Barbizon

    J'ai choisi le pic-vert

    Atelier gravure à Barbizon

    Atelier gravure à Barbizon

    Atelier gravure à Barbizon

    Nous enduisons la plaque avec de l'encre d'imprimerie

    Atelier gravure à Barbizon

     

    Ensuite, nous frottons la plaque pour ne laisser de l'encre que dans les creux :

    Atelier gravure à Barbizon

    Atelier gravure à Barbizon

     

    Atelier gravure à Barbizon

    Puis nous plaçons la plaque dans la presse :

    Atelier gravure à Barbizon

    j'ai un peu colorié les oiseaux :

    Atelier gravure à Barbizon

    Atelier gravure à Barbizon

    J'ai repris mes photos pour peindre les oiseaux à l'aquarelle :

    Atelier gravure à Barbizon

    Atelier gravure à Barbizon

    Je crois que le prochain atelier sera justement de peindre les oiseaux à l'aquarelle.

    Ce fut une animation très intéressante.

     


    3 commentaires
  • Va-t-il se reconnaître ?

    Sanguine et pastel blanc sur papier Canson lichen

    Tom.JPG


    9 commentaires
  • Le tableau copié est de Claude Monet "régates à Argenteuil". La ouleur du ciel est plus grise que sur ma reproduction. Je ne suis pas allée voir le tableau de Monet au musée d'Orsay... J'irai faire un tour un jour prochain et je pourrai essayer de retoucher mon tableau... Bon, vous voyez que vous n'avez pas de crainte à avoir, je ne suis pas prête à jouer les faussaires !

    mon tableau

    P1150540 

    l'original :

    Régates à Argenteuil


    9 commentaires
  • Les bouchons de mes tubes étaient coincés par la peinture sèche. Il m'a fallu pas mal de temps pour arriver à les déboucher ! Savez-vous comment déboucher un tube de peinture à l'huile ? j'ai essayé le white spirit, la pince pour essayer d'ouvrir le bouchon, puis je les ai mis à temper la tête en bas dans de l'eau chaude. Pour certains tubes ça a marché et j'ai réussi à avoir les plus récalcitrants en chauffant le bouchon avec une allumette (avec un briquet cela aurait été plus pratique mais nous ne fumons pas).

    Mes tubes enfin débouchés (mais j'en ai abîmé un, il est maintennat percé), j'ai essayé de me lancer dans le métier de faussaire. Bon, ce n'est pas encore ça, on pourrait jouer aux sept erreurs (et même plus). Les reflets dans l'eau ne sont pas bien respectés non plus... Mais j'ai aimé ce moment de barbouillage et je suis assez contente de ces couleurs lumineuses par ce temps gris.

    Peint sur papier toilé 33 cm sur 41 cm (soit 4 fois plus petit que l'original, d'où la difficulté de copier les silhouettes). J'ai essayé de mettre de la matière et de faire des petits tas de peinture par ci par là. C'est aller contre ma nature car j'aime que ce soit lisse et fondu...

    Bon, l'avez-vous reconnu, ce tableau ?

    P1150540


    14 commentaires
  • Didier, tu te souviens des chow-chow de la maîtresse ? leur langue bleue me fascinait... J'ai vu celui-ci à Kunming près du marché aux fleurs.

    Pastels, gouache blanche pour faire les dents

    chow-chow


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique