• Lundi 30 janvier

     

    Ce matin-là, avant de quitter l’hôtel, nous avions décidé d’assister au Tak bat, c’est-à-dire l’aumône donnée aux moines. Les moines ne vivent que de l’aumône des bouddhistes. Nous nous sommes donc levés à 5 h 30, la rue était vide et il faisait encore nuit.

    Le tak bat au Laos

    Nous avons patienté longuement, pensant que les moines viendraient de droite et de gauche, depuis chacun de deux temples. Personne ne venait mais les préparatifs commençaient : quelqu’un est venu balayer et asperger d’eau le sol devant une maison,

    Le tak bat au Laos

    Le tak bat au Laos

    Le tak bat au Laos

    puis une dame est venue s’installer sur une chaise. Elle était sans doute malade car normalement, les gens doivent s’agenouiller, pieds nus, sur une natte posée sur le sol, comme nous le verrons plus tard à Paksé. Elle portait une écharpe en travers de l’épaule gauche.

    À 6 h 30, trois jeunes moines sont enfin apparus, leur bol d’aumône en bandoulière. La dame leur a donné une poignée de riz gluant, encore chaud, cuit à la vapeur. Tout se passe en silence, et, dans la lumière grise du petit matin, c’est très émouvant. Les photos ne sont pas bonnes car il faut se tenir loin et ne pas utiliser le flash.

    Le tak bat au Laos

    Le tak bat au Laos

    Le tak bat au Laos

    ils sont partis

    Le tak bat au Laos

    Le tak bat au Laos

     

    à Paksé :

    Le tak bat au Laos

    Le tak bat au Laos

    Le tak bat au Laos

    À Battambang, au Cambodge, en 2012, ils étaient plus nombreux

    Le tak bat au Laos

     

    et à Svay Leu, dans un petit village du Cambodge :

    Le tak bat au Laos

    En 2015, En Birmanie, à Mandalay, nous sommes allés donner la nourriture aux nonnes :

    Le tak bat au Laos


    4 commentaires
  • Quelques photos de rizières sur la route du retour vers Dan Khong :

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    En arrivant à l’hôtel, il nous reste un peu de temps avant le repas. Nous en profitons pour faire un tour dans le village.

    de l'autre côté du Mékong, le Bouddha du Vat Kaew Phuang

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    un petit bain dans le Mékong

     

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    retour de pêche :

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    dans les rues du village :

     

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    joueurs de foot :

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Un temple, au sud de l’hôtel : le Vat Phu Kao Kaew. Selon les croyances, il renfermerait un naga caché. Voici la statue d’un Bouddha sous naga.

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    lDans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    le bouddha du futur :

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    stupas des morts :

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Il n’y avait personne, je n’ai pas osé pénétrer plus avant dans le temple. À un moment, une des vaches qui paissaient tranquillement sur le terrain de foot, en face du temple, a pénétré dans l’enceinte. Aussitôt, les chiens qui dormaient tranquillement se sont précipités, ont encerclé la vache et l’ont fait sortir de la cour du temple. Un moine, venu à la rescousse, n’a même pas eu besoin d’intervenir. De ce fait, toutes les vaches ont quitté le terrain de foot à toute allure.

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Il commençait à faire nuit et je me suis dépêchée d’aller voir un autre temple, dont j’ignore le nom, au nord de l’hôtel. Devant l’entrée, un aquarelliste hollandais faisait quelques croquis.

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Ici, pas de vches, mais leschèvres sont admises :

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

    Dans l'île de Khong : Ban Muang Khong

     

     

    Le repas fut excellent, et la nuit aussi.


    1 commentaire
  • Sur la côte ouest de l’île de Khone, se trouvent les chutes That Somphamit, plus connues sous le nom de Li Phi (=pièges à esprits). Les habitants croient que les chutes capturent les mauvais esprits des personnes ou animaux qui s’y seraient noyés. J’ai lu qu’une statue de Bouddha serait tombée à l’eau à cet endroit (apportée par des moines ? par le roi Fa Ngum ?)

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Nous reprenons le bateau pour rejoindre les chutes de Phapheng, à l’est de l’île.

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Nous rejoignons l’entrée du site en voiturette électrique.

     

    On les appelle les chutes du Niagara asiatiques. Elles ont une hauteur de 21 mètres et les rapides sont répartis sur 10 km. Le débit moyen est de 11 000 m3/s et peut aller jusqu’à 49 000 m3/s. Les Laotiens et les Thaïlandais croient que les chutes capturent les esprits, comme celles de Li Phi. À l’entrée du parc, un temple abrite, non pas, un Bouddha, mais un arbre sacré, le manikhot. Il se trouvait au milieu des chutes mais en 2011, il a été déraciné par les crues, on a essayé de le redresser en vain. Il a finalement été tronçonné, héliporté, abrité dans ce temple et honoré. Selon la légende, manger un fruit cueilli sur la première ou deuxième branche apportait la vie éternelle mais manger un fruit cueilli sur la troisième branche transformait l’homme en singe.  

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

    Les chutes de Lip Phi et de Phapheng au Laos

     


    2 commentaires
  • Nous voilà donc arrivés dans Don Khone.

    Pour franchir les chutes de Phapheng avec leurs canonnières, les Français ont construit en 1894, une voie de chemin de fer de 7 km pour charger les bateaux sur les locos. Il ne reste plus rien de cette voie ferrée que cette locomotive et le pont. La ligne fut remplacée à partir de 1945 par la route 13.

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    Sur un mur, une araignée, elle mesurait près de 10 cm.

    L'île de Khone (Laos)

     

    Nous arrivons dans le village de Ban Khon Tai

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    vente d'essence :

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

     

    poissons et grenouilles :

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    on a soif (rappel : 1 € = 8000 kips environ)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    Vat Khon Tai, le temple du village du même nom.

     

    L'île de Khone (Laos)

     

    les stupas des morts :

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    la tour du tambour :

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    Mae Thorani, la déesse terre qui noie les armées du démon Mara (le tentateur de Bouddha) en tordant sa chevelure

    L'île de Khone (Laos)

     

    L'île de Khone (Laos)

    L'île de Khone (Laos)

     

    Repas au restaurant Fleur du Mékong sur l’île de Khone. On se déchausse pour fouler le beau parquet en teck.

    L'île de Khone (Laos)


    4 commentaires
  • Après avoir parcouru 15 km (1 h 30), nous débarquons sur Don Det.   Le programme prévoyait de visiter les îles à vélo mais Monique, notre accompagnatrice, pensait que la balade à pied nous permettrait de mieux profiter de la vie quotidienne. Plus facile aussi pour prendre des photos.

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

     

    un tas d'élastiques au beau milieu de la route !!! 

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    C'est un jeu, une sorte de pétanque, sauf que les boules sont les élastiques qu'il faut dégommer avec sa tong, lancée loin et avec précision...

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

     

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    au bar-souvenirs, une machine à laver :

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    une machine à faire de la glace :

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

     

    un gommier :

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

     

    coiffeur :

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Pour pénétrer dans l’île de Khone, au sud, nous traversons le pont construit par les Français. Il faut payer un droit d’entrée.

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Sur le pont, nous croisons un papa avec sa petite fille et son petit garçon, à moto. Nous leur donnons des jouets de Jules et Max.

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    encore le jeu à l'élastique :

    Balade sur le Mékong (suite) : Les 4000 îles, Don Det et Don Khone

    1000 personnes vivent sur cette île.

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique