• quelques heures de pêche car il ne faisait pas chaud aujourd'hui mais Tom a pris un gardon

    Tom le pêcheur

    Tom le pêcheur

    Tom le pêcheur


    8 commentaires
  • Grosse journée de visite à Chartres :

    tout d'abord la visite de la maison de Raymond Isidore , dit Picassiette

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    puis le quartier Bel-air avec ses 4 immeubles décorés (voir ici, un ancien post

    et les fresques du parfum

    l'habitat à Chartres

    la Beauce)

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    un petit tour dans la cathédrale pour voir le labyrinthe, les rosaces, le vitrail de l'échiquier

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    le vitrail de la Belle verrière

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    d'autres encore bien nettoyés 

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    des piliers bien nettoyés (un morceau a été laissé pour montrer la peinture d'autrefois)

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    le portail nord

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    le tympan du centre à l'ouest

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    un cadran solaire

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Nous avons ensuite rejoint le restaurant "Chai Laurent" pour manger qui, un sot l'y laisse à l'estragon, qui une tartine au jambon et pour finir du mascarpone aux fraises ou panna cotta aux fraises. Tant pis pour le régime...

    en pasant, nous avons vu un pochoir de Miss Tic

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    le monument au général Marceau et nous en avons profité pour parler du calendrier révolutionnaire... Jules est né le 14 nivôse et Max le 5 pluviôse...

    Puis direction les Archives départementales où les animatrices nous attendaient pour résoudre un grave problème : la disparition du parchemin de Saint Monulphe (VII è siècle), évêque de Maastricht, celui-là même qui accompagnait une pièce de vêtement du saint.

    Jumes et Max ont travaillé chacun de leur côté, il a fallu trouver les renseignements en observant de vieilles photos, des documents, le parchemin de louis XIV érigeant la terre de Maintenon en marquisat. Il a fallu utiliser la boussole, le double-décimètre, le compas, calculer mentalement (c'est là qu'on s'aperçoit que les tables servent à quelque chose). Tous ces renseignements permettaient de trouver une ville qu'il a fallu placer sur une grande carte d'Eure-et-Loir ancienne (Voves et son camp d'internement, Maintenon, Charray, Thiron-Gardais (rien à voir avec stéphane Bern !). Ensuite ce fut le tour d'un ancien plan de Chartres avec ses rues (rue des Changes avec la boutique "Elle et Lui" où on trouvait des bas Vitos, la rue Sainte-Même et les abris anti-aériens...) et nous nous sommes finalement retrouvé aux Archives Départementales ! le manuscrit n'avait jamais été égaré !

    Il restait encore une mission, il a fallu classer par ordre chronologique les instruments d'écriture, le calame, la plume d'oie, le porte-plume... et les supports : le papyrus, le parchemin, le papier chiffon, le papier recyclé.... il a fallu décoder des mots, ouvrir un cadenas, trouver un parchemin sur lequel était écrit le numéro d'une bîte dans laquelle Jules a trouvé une photocopie de jeu de l'oie ancien et un tablier et Max le jeu de l'oie et un pot pour faire pousser des graines de cosmos. Puis ils ont signé leur diplôme avec une plume d'oie. Puis goûter. Ils se sont très bien débrouillés, cela a duré plus de deux heures et demie !

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Jules et Max à Chartres aux Archives départementales

    Je reviendrai la semaine prochaine plus en détail sur les documents exposés

     


    3 commentaires
  • Nous sommes allés au musée préhistorique de Nemours. On a vu un diaporama avec des photos d’animaux gravés sur le site d’Etiolles et de la grotte de Lascaux (mammouth, lion, bouquetin, taureau, bison, cerf…) La ligne de dos permet de reconnaître l’animal. Sur une ardoise, nous nous sommes entraînés à dessiner les animaux. L’animatrice nous a donné une plaque de plâtre, nous l’avons colorée avec de l’ocre, nous avons dessiné notre animal avec du charbon puis nous l’avons gravé avec un vrai silex.

    les gravures du site d'Etiolles

    JUles et Max au musée de la préhistoire de Nemours

    JUles et Max au musée de la préhistoire de Nemours

    la ligne des dos : reconnaissez-vous ces animaux ? réponse demain

    JUles et Max au musée de la préhistoire de Nemours

     

    reconnaissez-vous les animaux représentés par Max ?

    JUles et Max au musée de la préhistoire de Nemours

     

    et Jules ?

    JUles et Max au musée de la préhistoire de Nemours

     


    5 commentaires
  • avec Ronan

    VTT à Buthiers

    VTT à Buthiers

    VTT à Buthiers

    VTT à Buthiers

    VTT à Buthiers

    VTT à Buthiers


    2 commentaires
  • Notre poisson du jour qui a bien marché avec Jules, Max et Tom : entendu à la télé ce matin : obligation pour les enfants de moins de 10 ans d'avoir une roue de secours sur leur vélo. "Oui,mais comment on va la porter ? demande Max. - ll y a un système de lanières pour les porter comme un sac à dos"...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique