• Un film de 1986 vu sur Netflix

    L'histoire classique du diable rencontré à la croisée des chemins. Ici, c'est l'harmoniciste Willy Brown (joué par Joe Seneca) qui signe un pacte avec le diable. Heureusement son protégé, le guitariste Eugène (joué par Ralph Macchio et doublé par Joe Satriani) remportera le duel contre Jack Butler (joué par Steve Vai) et le diable devra déchirer le contrat.

    La scène finale du film : Macchio (Joe Satriani) contre Steve Vai

    Joe Satriani :

    Steve vai !

     Willie Brown, qui a joué avec Robert Johnson, Son House, Charley Patton.

    sans oublier Robert Johnson, celui qui a rencontré le diable à la croisée des chemins. Crossroads :

    Son House

    Charley Patton :


    votre commentaire
  • Je regarde "le jeu de la dame"... Une des chansons de la série : "Fever", un standard du jazz.

    Peggy Lee :

    reprise par Elvis :

    adaptation de Boris Vian, chantée par Catarina Valente :

    The Cramps


    1 commentaire
  • Atelier en ligne, dirigé par Clairelise Chobelet sur le site Canson.

    Vidéo en replay ici

    L'atelier dure une heure. J'ai pioché dans mes stocks : papier Canson, côté alvéolé, crayons graphite aquarellables Faber castell HB, 4 B et 8 B, pastel blanc, un crayon Conté 659 2B, des estompes.

    Le prochain atelier avec Clairelise Chobelet aura lieu le 4 mai : fleurs à l'aquarelle.

    Yeux au crayon et poissons aux crayons de couleur à la manière de Matisse

    Un autre atelier aura lieu le 21/04 à 17 h avec Zoé Ferley : dessiner les femmes de Tahiti à la manière de Gauguin. Le précédent atelier consistait à traiter les poissons rouges de Matisse aux crayons de couleurs.

    Yeux au crayon et poissons aux crayons de couleur à la manière de Matisse


    2 commentaires
  • J'ai rempoté des mini kalanchoés ordinaires dits de Blossfeld.

    J'ai un autre kalanchoe : le kalanchoe daigremontiana (ou kalanchoe de Daigremont). Les bords des feuilles se sont couverts de propagules, petites plantules à 4 feuilles et pourvues de fines racines. Quand on les touche, ces petites plantules tombent et s'enracinent. Ma plante provient d'une de ces plantules. Cette particularité a donné à la plante le surnom de Mother of thousands (Mère de milliers).

    On peut la rempoter dans un mélange de terreau et de sable sur un lit de billes d'argile, comme les autres kalanchoes. Il paraît qu'au bout de quelques années, la plante fleurit (fleurs rouges tubulaires très nombreuses). Puis la plante meurt.  Cette plante est originaire de Madagascar. Dans notre région, il vaut mieux la cultiver en pot. Pour favoriser la floraison, on dit qu'on peut lui mettre de l'engrais riche en potasse à l'automne, après l'arrosage. Tous les 15 jours. Il ne faut pas laisser d'eau dans la soucoupe.

     

    Le kalanchoé de Daigremont

    Le kalanchoé de Daigremont

    Le kalanchoé de Daigremont


    3 commentaires
  • Bientôt un demi-siècle. Profite encore de cette première moitié de siècle !

    Bon anniversaire, Guillaume

    Pour se souvenir, une vidéo du groupe 90B qui faisait la première partie de Burning heads, en 93. Depuis, les cheveux ont disparu.... la barbe a blanchi...

    une vidéo des Burning Heads :

    J'ai retrouvé ces deux billets d'entrée, dans les années 2000, avec Wargas :

    première partie des Blankass :

    Bon anniversaire, Guillaume

    Blankass :

    puis première partie de Karpatt :

    Bon anniversaire, Guillaume

    Un medley de Karpatt :


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires