• Faire ses Pâques

    "Faire ses Pâques" : expression qui signifie se confesser et communier une fois la l'an au moment de Pâques (depuis le concile de Latran au 13 ème siècle)

    Ne pas faire ses Pâques autrefois était grave aux yeux de l'2glise.

    J'ai trouvé ce texte mettant en cause deux de mes ancêtres : Macé Blot et Michelle Girouard, cabaretiers à Frétigny (Eure-et-Loir). Ils servaient du vin pendant la messe, ce qui était interdit. Le curé leur refusait l'absolution, d'où l'impossibilité de communier à Pâques, d'où l'interdiction d'^étre enterré par le curé. Comme n'étaient notées dans les registres tenus par le curé, que les sépultures faites à l'église, je ne sais pas quand et où ils sont morts.

    Voici le texte qui se trouve dans le registre des comptes rendus de visites pastorales

    Série G 809

    Procès-verbal de visite pastorale

    5/5/1661 – Frétigny

    faite par Nicolas Lormeau, chantre de St Jean de Nogent-le-Rotrou et Jacques Lormeau, curé de Notre Dame de Nogent-le-Rotrou, tous deux doyens du Perche

     Cette visite de 1661 est citée dans :

     « La sociabilité villageoise dans la France d’Ancien régime » de Jean-Pierre Gutton (Hachette) : page 247

    Les cabarets ne devaient pas être ouverts pendant les offices. Entendons par là durant la messe, mais aussi pendant les vêpres,...Pendant longtemps le cabaretier devait même en principe ne servir sur place que des clients de passage, étrangers au village. Les habitants ne pouvaient qu’acheter du vin à emporter. L’interdiction de servir à boire pendant les offices donne lieu à des ordonnances de l’autorité civile. Les règlements d’assises fixent les temps et les heures d’ouverture, le montant des amendes. Ce sont parfois les consuls qui prononcent ces amendes appliquées à l’entretien de l’église. Les archidiacres, dans leurs visites, menacent d’excommunication. »

    «Les visites pastorales » de Robert Sauzet p 232 et 233

    1661-copie-1


  • Commentaires

    1
    No
    Lundi 9 Avril 2012 à 23:21

    Je trouve ce billet très intéressant, merci! 

    2
    Mardi 10 Avril 2012 à 08:16

    Sur France Inter chez Daniel Mermet vendredi, une auditrice soulignait la fermeture de la Bourse ce même vendredi.... traditionnelllement les gens travaillant dans les banques avaient le vendredi précédant Päques et Pentecôte je crois bien pour aller se confesser.... de tous "les vols" qu'ils avaient pu commettre avec leurs clients....

    3
    Mardi 10 Avril 2012 à 08:31

    Vive la séparation de l'Eglise et de l'Etat !!!

    Il faut rester vigilant... tu le chasses par la porte et l'arbitraire spirituel revient pas la fenêtre...

    Il est important que chacun puisse pratiquer ou non... On trouve Dieu partout, pas seulement dans les églises... seulement respirer le bon air enchanté par les oiseaux, mais c'est Dieu qui est là...

    j'espère que je ne choque pas...

    bizzzes de l'Abeille du jardinoux

    danaou

    4
    Mardi 10 Avril 2012 à 09:10

    bien sûr que non, tu ne choques pas... pratiquer, croire, ne pas croire, cela fait partie de la vie privée de chacun. c'est ça la laïcité, respecter mais ne pas imposer

    5
    Mardi 10 Avril 2012 à 09:11

    et évidemment ils étaient absous de tous leurs péchés

    6
    Mardi 10 Avril 2012 à 09:12

    merci à toi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :