• Chang Maï, artisanat

     

     

    Pour rentrer à Chang Maï, nous passons par la route des artisans où nous nous arrêtons dans des magasins de laque, de soie, de teck.

    la laque :

    Chang Maï, artisanat

    décoration à la coquille d'œuf

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    la soie :

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    le teck :

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

     

    Un petit moment de repos à l’hôtel nous permet de prendre une bonne douche avant d’aller dîner en ville et de faire un tour dans le marché de nuit.

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    Chang Maï, artisanat

    nettoyage de pieds par les poissons. 100 bahts pour 20 min, 150 bahts illimité

    Chang Maï, artisanat

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Juillet à 23:59

    Tout cela me rappelle de bons souvenirs...sauf la cuisine que je trouvais vraiment trop épicée, mais on arrivait quand même à se débrouiller pour trouver des plats sans trop de piments...Les visites de fabriques de laque, de soieries,...On y était pas du tout à la même période que vous, et nous on crevait de chaud (en avril) ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :