• Khiva : deux mausolées

    Le mausolée Pakhlavan-Makmud :

    C’était un poète, philosophe, lutteur et guerrier (1247-1326), devenu le saint patron de Khiva. On dit qu’un jour il s’est laissé battre à la lutte par le fils du khan. En récompense, il a demandé à libérer tous les prisonniers ouzbeks qui pourraient être placés à l’intérieur d’une peau de vache. Il a découpé en fines lanières une peau et il en a fait un grand cercle pour mettre un grand nombre de prisonniers à l’intérieur. Il a été enterré dans son atelier transformé en mausolée. Plus tard, ses disciples ont voulu être enterrés près de lui.

    C’est un grand endroit de pèlerinage (y venir trois fois remplace le pèlerinage à La Mecque). Les couples aiment particulièrement cet endroit, ils viennent boire l’eau du puits pour avoir un enfant.

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées

     

    Mausolée Saïd  Alaouddine :

     

    Grand imam théologien.  C'est une grande place de pèlerinage, ce mausolée est le plus ancien de Khiva (1303). On vient ici et à l’autre mausolée avant la circoncision . La circoncision se fait à 3, 5 ou 7 ans. Il y a deux tombes, la deuxième devait être celle d’Amir Koulal, le céramiste qui a décoré le mausolée mais il mourut à Boukhara.

    On se déchausse pour entrer dans les deux mausolées.

    Khiva : deux mausolées

    Khiva : deux mausolées


  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Novembre à 09:37

    Tous ces bleus, c'est magnifique !

    Bisous d'un matin pluvieux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :