• Xiamen

    À l’arrivée à Xiamen (en pinyin xiàmén shì et en chinois simplifié 厦门 , ce qui signifie porte du manoir (porte = mén .

    Cette ville portuaire se trouve en face de l’île de Taïwan. Nous sommes accueillis par notre guide anglophone, Cindy (nom chinois : Cheng) et M. Zhou, notre chauffeur. Heureusement, Christian, notre accompagnateur traduira les explications de Cindy.  Il fait chaud (31°), c’est une région très humide. Après un petit circuit dans les montagnes pour découvrir les tulou, nous reviendrons le samedi à Xiamen, deux jours avant le passage du super-typhon Dujian. 

    Xiamen (province du Fujian) compte 4 millions d’habitants. Les premiers voyageurs européens lui avaient donné le nom de Amoy. Elle est bâtie sur une série d’îles reliées entre elles. Un tunnel relie l’île sur laquelle est bâtie la cité au continent. Le Fujian est une région montagneuse et il y a de nombreux tunnels sous la montagne qui servaient à échapper aux assaillants (Xiamen a été le théâtre de nombreuses guerres). Autrefois, Xiamen était la porte d’entrée pour le commerce de la soie et du thé. Actuellement, c’est un port commercial très important. Les spécialités culinaires sont les crevettes, les poissons, les fruits de mer. En début d’après-midi, la circulation est très fluide car les gens font la sieste. Il y a un million de voitures.  Il y a 50 ans, la plus haute construction faisait 7 étages.

    Après un très court moment de repos, nous prenons le ferry pour la petite île de  Gulangyu (2 km²), accessible en bateau seulement. Cela nous permet d’avoir une vue sur le port et les nombreuses grues (on dit que la moitié des grues dans le monde se trouve en Chine).

    Xiamen

    Xiamen

    En route, nous voyons la statue de Kolinga, héros local qui a combattu les Mandchous et chassé les Hollandais de Taïwan au XVII è siècle.  Après le traité de Nankin en 1842 (fin de la première guerre de l’opium), l’île devint une enclave étrangère (résidence de 13 nationalités). L’île fut occupée par les Japonais de 1942 à 1945.

    Xiamen

     

    L’île est interdite aux voitures et aux vélos. Les Chinois sont nombreux à se promener dans l’île à l’abri de leur parapluie (comme les Chinoises aiment avoir la peau blanche, le parapluie sert à se protéger aussi bien du soleil que de la pluie.  

    Banian. Des bambous maintiennent les racines des banians.

    Xiamen

    Xiamen

    Xiamen

    Xiamen

    Bâtiment en brique : ce sont appartements de fonctionnaires mais ils n’en veulent pas car ce bâtiment a servi d’ambassade du Japon pendant l'occupation japonaise et de prison 'des exécutions y ont eu lieu).

    Xiamen

    Xiamen

    Union Church et église catholique (blanche). Les Chinois aiment se marier et se faire photographier dans l’île.

    Xiamen

    Xiamen

    Xiamen

    Papayer

    Xiamen

    longanes

    Xiamen

    Musée des pianos : 200 pianos réunis par HU Youyi sont abrités dans un musée au milieu du jardin Shuzhuang, jardin avec des espaces paysagés à la chinoise, grottes, petit pont en zigzag, statues…

    Xiamen

    Rocher du rayon de soleil

    Xiamen

    Xiamen

     

    flamboyant :

    Xiamen

    Xiamen

    frangipaniers

    Xiamen

    Xiamen

    hibiscus :

    Xiamen

     

    nombreuses décorations à base de pots de fleurs... quand c'est fané, on enlève :

    Xiamen

     

     

    j'aimerais bien connaître le nom de cet arbre :

    Xiamen

    Xiamen

    Xiamen

    Xiamen

    Xiamen

    Xiamen


  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Octobre 2015 à 19:55

    Beaucoup de belles choses, des fleurs magnifiques et les sculptures, j'aime !

    Merci pour ta carte arrivée hier, joli paysage

    bisous bisous et bon dimanche

    2
    Samedi 17 Octobre 2015 à 22:33
    Nataline

    Super ton partage de jolis paysages et de jolies photos tout comme j'aime, belle soirée et à bientôt !

    3
    Lundi 19 Octobre 2015 à 12:30

    Encore un beau voyage en Chine...l'arbre en fleurs est superbe, et je suis éreintée rien qu'en regardant le pauvre "coolie" qui tire le chargement !! les banians sont monstrueux, pas étonnant qu'il faille des bambous pour supporter les racines...merci pour ces photos intéressantes..la suite du voyage doit l'être tout autant..grosses bises

      • Lundi 19 Octobre 2015 à 12:50

        oui, il y a eu des choses étonnantes... et quels contrastes !

    4
    Jo-Elle
    Mardi 20 Octobre 2015 à 10:14

    Beau méli-mélo d'images de premières impressions fortes... merci Monique

    5
    Jo-Elle
    Mardi 20 Octobre 2015 à 10:15

    Et oui au fait... ta carte est bien  arrivée la semaine dernière

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :