• Ce matin, 'ai eu bien peur car je n'arrivais plus à accéder à mon administration (et je venais juste de vider le cache, alors j'ai eu peur d'avoir supprimé quelque chose d'important !) et en fait dans les news, j'ai vu qu'une autre bloggeuse était dans le même cas que moi, ce qui m'a rassurée et effectivement le problème a été résolu maintenant ! merci aux admnistrateurs !

    Je viens de regarder l'émission "Les maternelles" sur FR5, un des sujets était l'évolution de la langue française. 
    Je me souviens un peu du vocabulaire de mon enfance (1955) et adolescence (1960), je ne sais pas si certains termes s'emploient toujours : faire du boudin, on disait blue-jeans au lieu de jean, certaines personnes âgées disaient encore "j'avons"; On disait "C.O.N" au lieu de con, ferme ta boîte à camembert, ton père n'est pas vitrier, c'est celui qui dit qui y est, un pékin, un pote ou un poteau
    Autrefois, on disait "c'est bath" puis sont venus super, méga, géant, génial, à fond, à donf puis "c'est trop", "trop pas", c'est ouf, tu kif.

    Où j'en ai pris un coup, c'est quand l'animatrice a dit que les personnes qui disaient courriel au lieu de mail avaient plus de 50 ans (finalement ça me rajeunit !)

    Quant au langage SMS, j'avoue que ça me hérisse un peu, mais bon, chacun fait ce qu'il veut.

    Des livres à lire :
    "petites histoires des mots", "la belle histoire des mots tordus" de Pef... "Cent mots à sauver" de Pivot

    Allez-y de vos "coms" et trouvez-moi d'autres mots qu'on disait dans les années 60.

    1 commentaire
  • Et si on regardait l'envers de nos ouvrages. Pour moi, pas terrible, terrible. Je fais de mon mieux, je réfléchis, je ne fais pas de nœud mais il y a toujours des fils qui se voeint. Mon mari utilise, quand il en a le temps, la méthode d'Annie Cicatelli que nous avons apprise lors d'un Salon à Milly-la-Forêt.

    Voici l'envers de son dernier ouvrage.
    lino-1.jpg

    lino-2.jpg

    Plus facile à faire quand il n'y a qu'une couleur car il arrive que le point se défasse quand il y a un seul point d'une seule couleur


    votre commentaire
  • j'ai envoyé un cadeau à deux de mes premiers abonnés.
    Les voici :
    celui de Laetitia

    mariage-2.JPG



    celui de Marie-Jo (le papier qui cache l'adresse est celui que j'ai utilisé pour doubler l'enveloppe)

    chorale-3.JPG


    3 commentaires
  • J'adore la tarte à la rhubarbe (mon désespoir est que la rhubarbe pousse mal dans mon jardin, heureusement on m'en donne ou j'en achète)
    Voici ma recette :
    mettre 500 g de rhubarbe en morceaux sur une pâte sablée (ou feuilletée) aujourd'hui j'ai mis un peu de poudre d'amandes sur le fond
    verser dessus un mélange de 2 œufs, 200 g de sucre et 1 cuillerée à soupe de maïzena.
    faire cuire 30 min à 190°

    l'avantage de cette recette c'est qu'elle est très rapide. Si vous disposez de davantage de temps vous pouvez faire une tarte meringuée. Pour cela, allez voir ici.
    Sur ce site, on vous conseille d'éplucher la rhubarbe en gardant une peau sur deux : cela évite l'acidité.

    2 commentaires
  • Dans ma ville sont exposés des travaux d'enfants. Toutes les classes ont participé, maternelles et élémentaires. Voici un aperçu de ces travaux très colorés, à la manière de Kandinsky, de Dubuffet, il y avait aussi de magnifiques masques en terre, des éoliennes, un arbre à bouteilles, une baleine en papier mâché, des sculptures végétales réalisées avec l'aide d'un artiste local mais aussi des trvaux sur l'écologie (recyclage, eau), des albums de contes, despoésies (haïkus).


    3 commentaires